téliC’est de Télimélé que le leader et candidat de l’UFDG a réagit aux violences entregistrées à N’zérékoré ce samedi 3 octobre de 2015. Pour lui, c’est la perte du pouvoir qui a paniqué le RPG et son candidat, a appris Guineematin.com de son envoyé spécial.

Le chef de file de l’opposition guinéenne continue sa tournée de campagne à l’intérieur du pays. Après les étapes de la Guinée Forestière, de la haute Guinée et du Fouta, Cellou Dalein Diallo a entamé ce samedi la Basse Guinée par la préfecture de Télimélé.

Tout d’abord, le président de l’UFDG a félicité les populations de Télimélé pour leur mobilisation et leur refus de céder aux harcèlements, à l’intimidation et à la corruption. « Ils ont déployé des personnes pour distribuer de l’argent et des engins roulants, vous avez refusez. Notre combat n’est pas pour l’argent, n’ont plus pour les infrastructures, mais pour l’instauration de la démocratie et le bien être des populations », a dit Cellou Dalen Diallo.

Abordant les affrontements enregistrés dans la ville de N’zérékoré, ce samedi 03 octobre, le président de l’UFDG estime que l’heure est grave, que la démocratie est malmenée. Il a alors accusé le candidat du RPG et ses militants  de reprendre le scénario de 2010 pour intimider ses électeurs.

«  Alpha Condé a malmené l’unité nationale, depuis l’élection de  2010 ! Il vous souviendra qu’il avait inventé cet empoisonnement bidon et incité les jeunes de la Haute Guinée à organiser une véritable chasse à l’homme à Siguiri et à Kouroussa. Depuis qu’il est arrivé hier à N’Nzérékoré, les forces de l’ordre et les militants extrémiste du RPG sont entrain de s’attaquez aux militants de l’UFDG. Les exactions se sont multipliées… », se désole Dalein Diallo

Pour le candidat de l’UFDG, la peur a gagné le camp du parti au pouvoir, le RPG : «  les exactions se sont poursuivies toutes la matinée. Le RPG et son président savent qu’ils ont perdu les élections, c’est pourquoi ils sont paniqués »

Enfin, Cellou Dalein Diallo a appelé les populations de Telimelé à la vigilance pour empêcher toute fraude électorale le 11 octobre prochain.

Après Télimélé, le leader de l’UFDG est attendu à Kindia ce soir pour un autre meeting. D’un moment a l’autre, Cellou Dalein Diallo et son directeur de campagne Fodé Oussou Fofana originaire de la ville  arriveront  dans la cité des agrumes

Mamadou Alpha Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin