Kamsar cellouLe président de l’UFDG poursuit sa tournée de campagne dans la Guinée profonde. Après les régions de la Guinée Forestière, de la Haute et de la Moyenne Guinée, Elhadj Cellou Dalein Diallo sillonne la région de la Basse Guinée depuis le samedi 3 octobre, a constaté Guineematin.com à travers son reporter qui suit le candidat.

Plutôt, dans la matinée de ce lundi 5 octobre 2015, le président et candidat de l’UFDG a été honoré du soutien de monsieur Sultan Ibrahima Camara, jusque-là coordinateur du RPG arc-en-ciel à Bouramayah.

Réconforté par l’adhésion massive des populations de la région côtière de la Guinée, le chef de file de l’opposition ne trouve plus de mots assez forts pour « charger » son principal challenger. Cellou Dalein « frappe » toujours le champion du RPG là où ça fait le plus mal !

Dans la région d’origine de feu général Lansana Conté dont il a été l’un des plus fidèles ministres, Cellou Dalein Diallo a rappelé que le président actuel avait fait subir toutes les misères à Lansana Conté dont il s’est toujours vanté d’avoir été l’opposant le plus radical.

« Refusons d’aider l’ennemi du président Lansana Conté ! », a conseillé l’ancien ministre. « Alpha Condé était l’ennemi du général Lansana Conté ! », a ajouté le leader et candidat de l’UFDG, très acclamé par les populations de Koba.

Pour rappel, en prenant la tête de l’UFDG en 2007, Cellou Dalein Diallo avait clairement dit qu’il ne s’opposera JAMAIS au président Lansana Conté dont il a toujours magnifié l’humanisme. Pour lui, il fallait plutôt combattre le système qui empêchait le vieux général de matérialiser ses ambitions pour la Guinée. En annonçant peu après sa candidature à la magistrature suprême, Cellou Dalein Diallo a alors été attaqué sur sa promesse de ne pas s’opposer à son ancien patron. « Il ne sera pas candidat. Je le dis parce que je le sais », disait-il. Et, avec l’insistance d’un journaliste pour demander si par extraordinaire Lansana Conté se présentait, Cellou avait sèchement répondu : « dans ce cas, je renoncerais. Mais, encore une fois, je vous dis qu’il ne se présentera pas ».

« Un carton rouge contre Alpha Condé pour libérer la Guinée », réclame Cellou Dalein

Après Koba, Elhadj Cellou Dalein Diallo et son équipe de campagne ont également été accueillis en pompe à Kolia, Kolabonyi et Kamsar où le meeting vient de se terminer.

De plus en plus virulent contre celui qu’il présente désormais comme étant l’usurpateur de sa victoire en 2010, l’opposant a réclamé un carton rouge contre Alpha Condé afin de « libérer la Guinée ».

Convaincu de passer hauts les mains s’il n’est pas fraudé, Cellou Dalein Diallo prend de plus en plus de temps dans ses communications pour exhorter ses militants à ne pas accepter un éventuel détournement de leurs votes.

Pour Cellou Dalein Diallo, il n’est pas question de laisser quelqu’un prendre la tête de l’Etat s’il n’est pas choisi par la majorité des Guinéens. « Préparez-vous au combat parce que nous n’accepterons pas des résultats truqués. Alpha Condé et Bakary Fofana seront responsables de tout ce qui adviendra », dit l’opposant, mettant ainsi devant leurs responsabilités le président de la République et le président de la CENI.

De Kamsar, Mamadou Alpha Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin