Siguiri délégation spécialeLa volonté du pouvoir central et de son parti d’imposer des dirigeants à la commune urbaine de Sigui qui ne sont pas l’émanation des populations locales a créé une crise politique sans précédent dans cette préfecture. A l’issue d’une réunion tenue hier nuit au domicile de du député uninominal de Siguiri, Sékou Savané, les responsables du RPG à Siguiri ont décidé de fermer la commune urbaine en signe de refus du dicta de la direction nationale du parti au pouvoir qui lui impose une délégation spéciale contraire à la volonté de la fédération, a appris sur place Guineematin.com à travers son envoyé spécial à Siguiri.

« Nous allons fermer la commune ce matin. Il n’y aura pas de maire jusqu’à la prise en compte de notre liste. Au cours de la première réunion d’hier, Saramady Touré a reconnu son tort. Puisqu’il n’a pas pu nous convaincre, il nous a dit de se concerter et de lui tenir informer notre décision finale. La nuit, nous nous sommes retrouvés et avons décidé de ne pas accepter Sidiki Traoré à la tête de la commune », a confié à l’envoyé spécial de Guineematin.com monsieur Lancey Traoré secrétaire général du bureau de la jeunesse de la section Siguiri Koro.

Par ailleurs, la deuxième importante décision prise à la réunion d’hier nuit, la fédération du RPG va reprendre ses activités dans le processus électoral à partir de ce lundi 5 octobre 2015. Ceci, pour éviter que cette crise entre la fédération et le bureau politique national fasse le souhait de leurs adversaires politiques.

Ainsi, la distribution des cartes électorales, la formation des délégués des bureaux de vote, la campagne de sensibilisation «comment voter pour le candidat Alpha Condé» dans les douze (12) sous-préfectures et dans la commune urbaine sont les principales activités qui devraient donc reprendre leur cours normal à partir de ce lundi.

A suivre !

De Siguiri, Thierno Amadou Camara envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : +224 622 10 43 78  

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin