Fodé Oussou FofanaC’est devant des milliers de militants de l’UFDG, hier dimanche 04 octobre 2015 à Kindia que le directeur de campagne de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana a réagit face aux accusations du Président Alpha Condé sur le retour en Guinée du capitaine Moussa Dadis Camara, a constaté l’envoyé spécial de Guineematin.com qui a assisté au meeting.

« Hier (samedi 03 octobre, ndrl) monsieur Alpha Condé était à N’Zérékoré, mais en tant que directeur de campagne, quand on accuse mon candidat je réagis. Nous avons appris que monsieur Alpha Condé a dit à N’Zérékoré que c’est le président Cellou Dalein Diallo qui a envoyé monsieur Dadis Camara à Ouagadougou. Je vais le dire clairement ici, au nom de Cellou Dalein, nous demandons humblement à monsieur Alpha Condé, si c’est Cellou Dalein Diallo qui a envoyé Dadis, nous demandons qu’il revient demain. Deuxièment, ce n’est pas Elhadj Cellou Dalein qui a envoyé les juges à Ouagadougou pour aller inculper Dadis Camara. Nous savons qui l’a fait et nous savons aussi qui a empêché Dadis de passer par la capitale pour aller assister à l’enterrement de sa maman. Donc le dossier de Dadis est un dossier très clair, Dadis veut rentrer en Guinée, il veut se justifier, il veut se mettre à la disposition de la justice, je ne sais pas qui a intérêt à ce que Dadis ne vienne pas. Celui qui a intérêt, c’est celui qui ne veut pas la vérité. Pour nous le dossier Dadis est un dossier claire et Dadis camara est un ami à nous, nous demandons à monsieur Alpha Condé, s’il est sûr qu’il veut que monsieur Dadis revienne, nous disons ‘’wellecome monsieur Dadis camara’’ », a-t-il dit.

Revenant sur le bilan du gouvernement, Dr Fodé Oussou Fofana acquise le Président Alpha Condé de l’avoir empêché d’effectuer le Hadj : « Monsieur Alpha Condé n’a pas de bilan et n’a pas de militant. Ebola a été mal géré. Ce que je devais vous dire que je n’avais pas dit, depuis 2 ans je voulais aller à Mecque. Je voulais qu’on m’appelle Elhadj Fodé Oussou mais à cause de la mauvaise gestion d’Ebola, je ne suis pas allé à la Mecque. Ça c’est la faute de monsieur Alpha Condé ».

Comme on le voit, le dossier Dadis camara continu à faire mousse entre la mouvance et l’opposition, notamment le plus les principales forces politiques du pays (le RPG au pouvoir et l’UFDG, principal parti de l’opposition)

Mamadou Alpha Baldé envoyé spécial

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin