Procès verbal de dépouillement du bureau 32La nuit a été très longue du côté de Dakar. Et, pour cause. N’ayant pas pu accorder leurs avis sur le lieu de conservation des kits renfermant les résultats partiels issus des différents bureaux de vote, en attendant la désignation d’un magistrat sénégalais devant présider la centralisation, autorités consulaires, responsables de la Mouvance Présidentielle et de l’Opposition ont dormi à la belle étoile, en surveillant le matériel électoral, aucune entité ne faisant confiance à l’autre, a.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, le matériel électoral venait d’être transféré, à bord d’un véhicule escorté par des policiers sénégalais et les représentants des structures sus-mentionnées, du Complexe Scolaire de la Médina pour le Stade Iba Mar Diop, en attendant de trouver un magistrat qui doit présider la centralisation. Cette délocalisation se justifie par la reprise des cours au Complexe Scolaire qui a abrité les 45 bureaux de vote.

Sur 26 669 électeurs inscrits pour la Circonscription Électorale du Sénégal, moins de quinze mille ont pu s’acquitter de leur devoir civique, en raison des difficultés techniques enregistrées.

Procès verbal de dépouillement du bureau 32Le cas le plus criard d’abstention involontaire a été constaté au niveau du Bureau 32 où seulement huit électeurs ont pu voter sur 615 inscrits, les autres n’ayant pas retrouvé leurs cartes d’électeurs.

Depuis le Stade Iba Mar Diop, Mandian SIDIBE pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin