image d'archive

image d’archive

Après plusieurs tirs de sommation et une pluie de gaz lacrymogène, les agents de l’Unité de Sécurisation de l’Election Présidentielle (USEP) ont « renvoyé » les jeunes de Koloma dans les profondeurs du quartier aux alentours de 16 heures 20, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Arrivés quelques temps à bord de 8 pick-up, les agents ont dégagé les barricades, non sans peine et quelques fois à mains nues. Mais, il aura fallu une véritable bataille rangée avec des jeunes manifestants décidés à en découdre et qui auront donné du fil à retordre aux forces de l’ordre. Des échanges d’injures grossières en langues nationales auront ponctués ces échanges intenses.

Au moins deux jeunes manifestants ont été mis aux arrêts et menottés.

Désormais, les agents campent aux abords de la route, à l’ombre des immeubles, alors que la route est complètement déserte. Personne n’ose s’y aventurer…

 Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin