Koloma, police

image d’archive

L’accalmie de ce mercredi 14 octobre et le semblant de retour à la normale après les incidents d’hier n’auront été que de courte durée. Au moment où nous écrivons ces lignes (12 heures 45), il n’y a que quelques rares véhicules qui osent s’aventurer sur le tronçon Bambeto-Cosa, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Quelques dizaines de minutes auparavant, des jeunes avaient lancé des pierres sur les forces de l’ordre en stationnement au marché de Koloma depuis les troubles d’hier.

En réponse du gaz lacrymogène aura été mis à contribution par le dispositif sécuritaire composé de policiers et de gendarmes. Ils ont réussi à repousser les jeunes dans les profondeurs du quartier, mais la rue est déserte.

Les quelques rares véhicules qu’on y remarque passent en trombe.

Le marché de Koloma est vide, les boutiques et magasins sont fermés. Les femmes vendeuses, nombreuses aux environs de 10 heures ont plié leurs étales.

Les agents de maintien d’ordre sont nombreux sur les carrefours pour dissuader les jeunes et maintenir le calme. Mais, jusqu’à quand ?

Alpha Mamadou Diallo pour guineematin.com

Tel. 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin