12177843_1668208953424682_2026618393_nComme à Ratoma ce matin, c’est le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, qui a présidé la cérémonie de passation de service entre l’équipe sortante et celle entrante de la commune de Matoto, à 12 heures 30’. Comme on le sait, la commune de Matoto est la plus grande de la République de Guinée avec 37 quartiers et 227 secteurs.

C’est l’ancien président de la délégation spéciale, Docteur Mohamed Koumandian Keita qui est maintenu. Mais, comme vice-président, un cadre de l’opposition, venu de l’UFDG, Docteur Ousmane Bangoura et plusieurs autres opposants y sont devenus membres.

MatotoDans les discours, évidemment d’une certaine solennité, le gouverneur de Conakry a promis de faire un bureau pour les nouveaux dirigeants de Matoto. Ce qui n’a pas été du goût du vice- maire sortant, monsieur Ibrahima Kalil Konaté. L’ancien numéro deux de Matoto s’est alors saisi du micro pour dire sa frustration et sa surprise. « Je tombe des nues quand j’attends le gouverneur promettre un bureau à ceux qui viennent aujourd’hui… », se plaint Kalil Konaté.

Mais, harangueur des foules devant l’Eternel, Sorel a repris le micro pour expliquer à son ancien collaborateur qu’il ne devait pas lui parler comme ça en public. Et, d’ailleurs, que les nouveaux membres de la délégation spéciale ne sont pas là pour longtemps. Ils sont là par un consensus politique, etc.

En Guinée, un inférieur peut banalement « effrayer » son supérieur hiérarchique quand il est politiquement mieux introduit que son patron. Surtout que pour cas d’espèce, Soriba Sorel Camara est un transfuge du PUP qui a venu à la soupe bien après l’accession du RPG aux affaires… Mais, la remarque de Kalil Keita était mal appropriée dans une cérémonie où celui qu’il a « attaqué » est le représentant attitré du chef de l’Etat…

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin