Sékou Batouta Camara et Souleymane Taran DialloC’est devant une foule compacte de militants et sympathisants de l’UFDG que la cérémonie de passation de service s’est déroulée dans la matinée de ce mardi 20 octobre 2015 à la mairie de Ratoma. Personne ne voulait rater l’entrée de l’opposition à la tête de la commune, a constaté Guineematin.com sur place.

La cérémonie officielle a été présidée par le gouverneur de la ville de Conakry devant les cadres du gouvernorat et tous les 34 chefs des quartiers de la Commune.

Des discours émouvants et prometteurs, des chants et danses à la gloire de la nouvelle équipe. Tout s’est bien passé ou presque ! Sauf que l’ancien patron de la mairie, Sékou Batouta Camara, à peine déchu, s’est retrouvé dans la « foule » sur les marches de la mairie pour la « découverte » du bureau qu’il cède à son nouveau patron…

« Les gens m’ont bousculé, insulté, craché dessus… Et, si j’avais fait appel à la mouvance, on n’en serait pas là aujourd’hui… », s’est notamment plaint l’ancien président de la délégation spéciale, désormais vice. « Ce sont des paroles à éviter dans une telle cérémonie », lui a fait remarquer un conseiller du gouverneur de Conakry.

En tant que patron ds patrons, monsieur le gouverneur s’est tourné vers son nouveau collaborateur : « C’est bon ! Monsieur Taran, je vous confie Ratoma »…

Bref, les félicitations ont continué pour le nouveau « petit roi » de Ratoma pour lequel les femmes n’arrêtaient pas de chanter au moment où nous quittions les lieux.

De retour de Ratoma, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin