Matam, Soriba Sorel CamaraC’est dans la peau d’un gouverneur rassembleur et soucieux de l’avenir de la nation guinéenne qu’est apparu Soriba Sorel Camara, ce mardi 20 octobre 2015, à la cérémonie officielle de l’installation de la délégation spéciale de Matam, conformément à l’arrêté n°4631/MATD/CAB du 1er octobre 2015.

Dans la commune de Matam, c’est madame Sylla Hadja Nénéen Coyah qui est maintenue à la tête de la mairie. Mais, elle est secondée de monsieur Seydouba Sako de l’UFR. Un couplage politique qui est constaté un peu partout dans les différentes délégations.

Hadja Nénéen Coyah, présidente de la délégation spéciale de Matam

Hadja Nénéen Coyah, présidente de la délégation spéciale de Matam

Sans doute soucieux de la cohésion dans ce « couple » (lisez politique), le gouverneur de la ville de Conakry a fait appel au passé pour exhorter ses subordonnés à baisser les tensions politiques. « Je vous invite à la cohésion et à la paix. Les dirigeants passent, mais l’administration reste et demeure une continuité. Sékou est parti, Conté est parti, aujourd’hui c’est Alpha ! Qui connaît le futur président ? », interrogera le gouverneur, avant d’exhorter les Guinéens à l’unité pour faire de notre pays une grande nation.

A rappeler que la commune de Matam est composée de 103 secteurs dans les 24 quartiers dont tous les premiers responsables étaient présents.

Ibrahima Sory Diallo était à Matam pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin