RPG arc-en-ciel, BokéTrois clans se querellent autour de trois candidats pour le poste de la présidence de la délégation spéciale de la commune urbaine de Boké ! Qui de Amara Kadjaly Coumbassa, Elhadj Mady Coumbassa ou de Modibo Fofana sera installé à la tête de la ville ce mercredi ?

Selon des opposants qui se sont confiés à Guineematin.com, la délégation spéciale de la commune urbaine de Boké aurait dû être installée hier comme celle de Sangarédi et Tanéné. Mais, à Boké ville, la cérémonie officielle d’installation a été renvoyée dans l’après-midi de ce mercredi 21 octobre 2015. La cause ? On tâtonnerait encore sur le nom de celui qui sera le premier responsable de la commune urbaine…

Trois candidats pour la présidence de la délégation spéciale de Boké

Comme on le sait, c’est Elhadj Mady Coumbassa, actuel vice-maire qui a été « nommé » par l’arrêté ministériel du 1er octobre. Il serait d’ailleurs le favori des ressortissants. Mais, problème ! Certains fieffés du RPG taxent Elhadj Mady de plutôt mou et pas assez bagarreur face à celui qui sera son vice-président, Mamadou Safaye Diallo de l’UFDG. Ils craignent alors que la cohabitation profite plus à leurs adversaires de l’opposition.

Modibo Fofana, coordinateur du RPG, Boké

Modibo Fofana, coordinateur régional du RPG, Boké

C’est ainsi que Modibo Fofana, le coordinateur régional du RPG, s’est annoncé dans la « course » à la présidence de la délégation. Tout Boké sait quand même que Modibo a un atout indiscutable : c’est un combattant du RPG des premières heures.

Or, son alter égo, Siné Magassouba, coordinateur préfectoral du RPG et actuel DPE de Boké, ne peut pas se taire quand Modibo veut monter. Il n’est pas intéressé personnellement pour ce poste, mais pousse pour le secrétaire fédéral, Amara Kadjaly Coumbassa. Et, c’est aussi une logique qui s’est vérifiée un peu partout dans le pays où on voit les secrétaires fédéraux (du pouvoir comme de l’opposition) prendre la tête des délégations spéciales.

Siné Magassouba, Coordinateur préfectoral du RPG à Boké

Siné Magassouba, Coordinateur préfectoral du RPG à Boké

Bref, les grosses pontes du parti au pouvoir se sont tellement querrellées qu’elles sont aujourd’hui conscientes que le salut ne viendra que d’ailleurs. C’est ainsi que Conakry a été saisi pour les départager.

Pour qui le bureau politique national du RPG arc-en-ciel va alors voter aujourd’hui ? C’est toute la question. En attendant, chaque clan remue ses relations pour son candidat.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 622 671242

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin