aziz diopSur la folle journée de ce jeudi 22 octobre 2015 où le préfet de Kankan, Aziz Diop, n’a pas pu installer la nouvelle délégation spéciale de Batè Nafadji, un citoyen de Kankan qui a assisté à la cérémonie a souhaité apporter son témoignage de ce qui s’est passé avec notre ferme promesse de ne pas révéler son identité…

Guineematin.com s’excuse donc de ne pas vous donner le nom du rédacteur des lignes qui suivent ! Nous vous propose alors, in extenso, le texte que ce lecteur nous a envoyé par email, après un échange au téléphone :

CEREMONIES DE PASSATION DE SERVICE A LA DELEGATION SPECIALE DE LA COMMUNE RURALE DE BATHE-NAFADJI /KANKAN/

Date : Jeudi 22 Octobre 2015

La délégation préfectorale est arrivée vers 10h à Bathè-Nafadji pour l’application des accords issus du dialogue politique du 20 Août 2015.

Avant d’entrer dans la salle de réunion, le Préfet a fait appelle aux populations pour les dire BONJOUR et signifier sa satisfaction vu leur forte mobilisation pour cette cérémonie. Il a notifié sa joie aux jeunes qui sont venu massivement à la différence des autres localités ayant fait l’objet de changement de la délégation spéciale. Ensuite il (Préfet) est entré dans la salle.

Avant de commencer les travaux, Monsieur le Préfet a aperçu un tableau sur le quel on pouvait lire : NOUS VOULONS MAINTENIR NOTRE MAIRE…………MAIS LE DEPART DU SOUS-PREFET DANS L’IMMEDIAT. Le Préfet a demandé aux jeunes de mettre le tableau de façon lisible car c’est la démocratie. Il a rappelé à chacun que la décision de changer les Maires est nationale et c’est un accord politique pour garantir la paix et quiétude dans notre pays. Le préfet a exprimé sa volonté à appliquer cette décision quelque soit le contexte car selon lui personne n’est plus fort que l’Etat, à commencer par lui et de ce fait il n’a nullement peur de faire son travail.

Il est revenu au Secrétaire Général de la Commune Rurale de faire lecture du programme des travaux avant de passer la parole au Directeur Préfectoral de Jeunesse de Kankan pour présenter la délégation préfectorale ayant à sa tête Monsieur AZIZ DIOP Préfet de Kankan.

Après les présentations (délégation préfectorale et physionomie de la salle), c’est le sous-préfet qui a pris la parole pour remercier le Président de la République pour sa flexibilité démocratique qui nous permet aujourd’hui d’installer de nouvelles délégation speciale qui prend en compte les partis politiques dans 128 Communes Urbaines et Communes Rurales. C’est par des conseils de paix et d’entente qu’il a fini son discours.

Prenant la parole, le Maire sortant commence par remercier les populations de Bathè-Nafadji. Il continu en disant, je cite : JE SUIS LA DEPUIS 2005 GRACE AUX POPULATIONS, C’EST PAS UN PAPIER QUI M’A MIS LA. DONC JE RESTE DERRIERE LA DECISION DE CETTE POPULATION..(Ce qui signifie clairement qu’il ne compte pas respecter les accords politiques dont l’application est garantie par l’Arrêté N° 4631/MATD/CAB/2015 relatif à l’application des dispositions du Point 19, alinéa 2 de l’Accord issu du Dialogue politique du 20 Août 2015.

Après son intervention, ce fut celle du Représentant de l’UFDG qui a également salué les populations avant d’exprimer son souhait pour la paix et la concorde à Bathè-Nafadji.

Ensuite, il était temps de présenter la nouvelle équipe entrante de la délégation spéciale de Bathè-Nafadji. Conformément à la liste de l’Arrêté ministériel, l’appelle à commencé par Monsieur FATOUMATA MADY DIANE (c’est un homme et non une femme comme le dit votre journaliste). Ce fut le début de discussion et des cris dans la salle.

Pendant que certains jeunes protestaient contre le choix de Monsieur FATOUMATA MADY DIANE, d’autres faisaient la même chose à l’extérieur de la salle de réunion contre le Maire Sortant du nom de MOBA.

NB : A la veille (hier) de la passation de service, MOBA a fait un porte à porte pour mobiliser ces supporteurs pour empêcher les cérémonies de passation de service.

Ainsi, il y’avait deux tendances : les uns qui soutiennent MOBA (qui sont dans la salle) et les autres qui souhaitent son départ (qui sont restés dehors).

Après plus de 30 munîtes sans pouvoir faire revenir le calme dans la salle, Monsieur le Préfet a invité le Maire sortant d’aller dans le Bureau de la Commune rurale. C’est sur le chemin que les jeunes qui étaient dehors ont commencé à crier sur le Maire sortant avant de le violenté par des coups de point. Constatant cette attitude des jeunes surexcités contre le Maire sortant, Monsieur le Préfet a préféré retourner pour prendre sa voiture de commandement et repartir tranquillement à Kankan.

Après le départ du Préfet, les jeunes ont continués à s’acharner contre le Maire sortant MOBA.

De Kankan, X pour Guineematin.com 

Tél. : +224657437172

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin