caïmans (1)Plusieurs agents de la protection civile et une dizaine de gendarmes ont entrepris, ce jeudi 22 octobre 2015, une opération de recherche des caïmans dans les égouts qui mènent à la mer au quartier Commandanya, dans la commune de Dixinn, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ces caïmans, dont on ignore le nombre, seraient dispersés dans ce quartier de la commune de Dixinn, il y a plusieurs années, a expliqué à Guineematin.com Moussa Camara, le Directeur général de la protection civile.

« Selon les informations obtenues, des caïmans seraient élevés dans les quartiers de Dixinn il y a plusieurs années. Peut être que ce sont ces caïmans qui se sont dispersés dans la nature. Nous avons été informés par le gouverneur de la ville de Conakry. Aussitôt je suis venu avec mes agents et les gendarmes pour démarrer la recherche avec une motopompe. Nous avons vu les photos de ces caïmans dans les téléphones. », a notamment dit monsieur Camara.

caïmans (2)La recherche de ces animaux sauvages a duré plusieurs heures dans la journée de ce jeudi 22 octobre 2015. L’activité a d’ailleurs créé un véritable bouchon sur la route Le Prince.

Des hommes venus de part et d’autres des quartiers environnants ont chacun voulu suivre l’opération de recherche de ces caïmans qui demeurent pour l’heure introuvables.

Ces animaux sauvages seraient-ils derrière la mort de nombreux citoyens sur cet axe ?  Soriba Sorel Camara, le gouverneur de Conakry n’écarte pas cette piste. « Il y a souvent des citoyens qui sont déclarés morts, dont on ne retrouve pas les corps. On sait aussi que ces caïmans et les crocodiles qui vivent en mer peuvent tuer des humains. Je ne dis pas que se sont les caïmans qui tuent ces personnes, mais nous devons poursuivre la recherche. »

Kolouba Koïvogui pour Guineematin.com

Tél. : 624 21 00 81

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin