Sidya chez PRG
Le président Alpha Condé a reçu l’opposant Sidya Touré ce vendredi 23 octobre 2015 au palais présidentielle Sékoutouréya. A en croire les images officielles, la rencontre s’est bien passée. La télévision guinéenne a même montré des images où on voit les deux hommes bras dessus, bras dessous, talonnés par Baïdy Aribot, le député uninominal de Kaloum.

C’est à croire que les deux hommes se « chérissaient » mutuellement et que chacun brûlait d’envie de se retrouver avec l’autre. Des images qui sont aux antipodes des discours belliqueux qui nous ont été servis lors de la campagne présidentielle : « un coup, Alpha dehors »…

Une campagne qui a permis à chacun de peser le poids de sa force politique dans notre pays. A plus de 57 pour cent des résultats provisoires de la CENI, le président sortant n’est plus demandeur du soutien de quiconque ; même pas des forces républicaines qui pèsent moins de 07 pour cent de l’électorat. Sauf qu’en tant que Chef d’Etat, Alpha Condé a besoin de rassembler les Guinéens et de laisser des traces pour que sa gouvernance ne se résume pas qu’à des querelles politiciennes et sa présidence à des combines qui accouchent des partitions du pays en ethnies et régions à l’image de son premier mandat : « 5 ans pour RIEN ! » comme le disait encore l’UFR !

Sidya Touré Premier ministre, c’est la Guinée qui gagne ?

Pour éviter donc que son « coup KO » ne se transforme en coup « chaos », le vainqueur sans surprise doit se débarrasser de la haine et des règlements de compte pour agir en homme d’Etat, soucieux de transformer les rêves des Guinéens d’avoir la démocratie, la paix et le développement en réalité concrète.

Mais, la simple entrée de Sidya Touré pourrait-elle suffire pour décrisper la très polluée atmosphère politique guinéenne ? Rien n’est moins sûr !

Nouhou Baldé

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin