Résultats et classement de la CENISelon des informations confiées à Guineematin.com, une semaine après la proclamation des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante, au moins trois des huit candidats ont déjà déposé leurs requêtes de contestation des résultats du scrutin du 11 octobre au Greffe de la Cour Constitutionnelle, à la date de ce samedi 24 octobre 2015.

Ce sont : Dr. Lansana Faya Milimono, Papa Koly Kourouma et Lansana Kouyaté, qui sont arrivés respectivement quatrième, cinquième et sixième, selon les résultats provisoires de la CENI, a appris Guineematin.com des sources digne de foi.

Election illégale

Avec des arguments et des preuves irréfutables, ces candidats ont exposé à la Cour Constitutionnelle des éléments convaincants que l’élection n’a pas été transparente et a été- au contraire- frauduleuse et illégale.

« Prenez l’article 81 du code électoral », conseille Dr. Faya Milimono, pour nous parler de nullité du scrutin. En nous interprétant cet article, le 4ème homme politique de la Guinée explique que cet article considère comme nul, tout bulletin sans enveloppe ou toute enveloppe sans bulletin.

Or, l’une des décisions de la CENI le jour de l’élection, a été d’autoriser le vote sans enveloppes. Pour le patron du Bloc Libéral, ce n’est pas à la CENI de légiférer à la place de l’Assemblée nationale. « La CENI est chargée d’organiser l’élection selon nos textes de loi. En aucun cas, la CENI ne peut décider ce qui est contraire à nos lois », proteste Faya Milimono.

Ainsi, l’opposant qui veut faire annuler le scrutin au niveau national, vise aussi des circonscriptions électorales particulières dans l’espoir de faire invalider le scrutin et faire ainsi tomber le champion du RPG. Ce serait là un véritable « coup KO »…

A suivre

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin