CR de KolabouiPlus d’une semaine après la passation de service, le président de la délégation spéciale de Kolaboui reçoit et exerce à la véranda, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local qui s’est rendu sur place ce mardi 27 octobre 2015.

Le « maire » n’a surtout pas de macaron, ni de cachet moderne. L’ancien dit avoir payé ces deux symboles du pouvoir lui-même et exige cinq cent mille pour le macaron et cent cinquante mille pour le cachet moderne. Et, le nouveau qui craint les pratiques maraboutiques de son prédécesseur n’a pas osé entrer au bureau du maire !

Depuis l’installation de la délégation spéciale de Kolaboui, le lundi 19 Octobre 2015, le maire entrant, Monsieur Ansoumane Coumbassa, dit « JITO », n’a toujours pas osé s’installer dans le bureau que lui a cédé son prédécesseur, monsieur Sana Diassy, a constaté Guineematin.com dont le correspondant à Boké a lui-même été reçu à la véranda de la mairie, ce mardi 27 octobre.

Monsieur Ansoumane Coumbassa qui a reçu le correspondant local de Guineematin.com à la véranda de la mairie où il a installé un fauteuil et un banc, dit être prêt à tout sauf « entrer dans ce bureau » où il craint d’être victime des choses que l’ex maire, Monsieur Sana Diassy, aurait laissé… Il se murmure que ce dernier est très craint et son successeur ne veut pas vérifier s’il est vraiment un grand marabout ou pas comme ça se dit dans la sous préfecture de Kolaboui. Il attend le retour d’une collègue de la mairie pour demander une permutation de bureau.

Mais, il y autre chose que le nouveau président de la délégation spéciale de Kolaboui réclame, mais qu’il n’a pas reçu. « Depuis mon installation, le 19 Octobre, le maire sortant refuse de me donner le macaron et le cachet moderne. Mais, moi aussi, je n’ai pas besoin de son expérience, ni de son contact », a-t-il confié à Guineematin.com cet après-midi.

Rencontré à son domicile par Guineematin.com, le sous-préfet de Kolaboui, Monsieur Youssouf Mané, a confirmé la confiscation du macaron et du cachet moderne par le maire sortant.

« J’ai demandé au maire sortant, monsieur Sana Diassy, de remettre le cachet et le macaron à son successeur. Mais, il m’a dit que c’est lui qui a acheté le cachet moderne à 150 000 francs guinéens et le macaron à 500 000 francs. Il exige donc au nouveau président de la délégation spéciale de rembourser ces frais pour avoir ça. Sinon, il refuse. Finalement, il a gardé ce cachet moderne et a remis le vieux cachet à monsieur Coumbassa », a expliqué le sous-préfet.

Sous préfecture de KolabouiMais, Monsieur Youssouf Mané ne veut pas se dérober de ses responsabilités de sous-préfet : « je vais faire en sorte qu’il soit remboursé pour qu’il soit débarrassé de ces matériels », a promis le sous-préfet, au correspondant de Guineematin.com qu’il a reçu à domicile.

Enfin, malgré nos multiples tentatives, Guineematin.com n’a pas réussi à échanger avec monsieur Sana Diassy, le maire sortant, même au téléphone.

De Kolaboui (Boké), Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 622 671 242 / 656 464 286

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin