Total GuinéeEn fin de semaine dernière, le groupe Total a animé un point de presse pour annoncer le lancement d’une belle opportunité pour les jeunes d’avoir des financement pour l’auto emploi. Cet important projet a été présenté dans la salle de conférence du centre de formation de Total Guinée, au quartier Bellevue, dans la commune de Dixin, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporter le vendredi 30 octobre dernier.

C’est d’abord monsieur Alexis Thelemaque, Directeur général de Total Guinée qui a présenté le projet : « Face aux attentes importantes de la jeunesse africaine en général, le groupe Total est présent sur le continent depuis de longue date souhaite encourager et accompagner la création et le développement des entreprises. C’est pour cette raison que le groupe Total lance ce challenge Startupper de l’année dans 33 pays africains dont la Guinée », a introduit le Directeur général de Total Guinée.

Alexis Thelemaque, Directeur général de Total Guinée

Alexis Thélémaque, Directeur général de Total Guinée

Selon Alexis Thélémaque, le souhait de Total est que partout où est présente l’entreprise, cela soit une source de valeur et d’opportunités pour les populations locales : « Ce concours est ouvert à tous les secteurs d’activités. Il devra à priorité aux initiatives qui contribuent à l’émergence de l’Afrique et de la Guinée. Startupper est innovante, compétitive et surtout qui ont un fort potentiel d’emplois, de création de valeur localement ici en Guinée, a-t-il expliqué.

Poursuivant, le Directeur général de Total Guinée estime qu’à travers ce concours, l’objectif de Total est d’apporter aux jeunes entrepreneurs, des apports financiers et techniques tout en valorisant leurs projets. À cet effet, le cite : Startupper.total.com sera ouvert à tous les candidats qui souhaitent participer. Les candidats auront alors jusqu’au 31 janvier 2015 pour y déposer leurs dossiers de candidature.

« Ce concours est ouvert à tous les ressortissants guinéens âgés de 35 ans au plus, qui ont soit un projet de création d’entreprise, soit qui ont une jeune entreprise de moins de 2 ans dont les activités sont ici en Guinée. Dans les 2 cas, soit un nouveau projet ou déjà existant pour une entreprise dont les activités sont ou seront en Guinée », précise Alexis Thélémaque.

Mamadou Pathé Dieng, parrain du jury Total Startupper et président du conseil d'administration de l'université Pathé Dieng

Mamadou Pathé Dieng, parrain du jury Total Startupper et président du conseil d’administration de l’université Pathé Dieng

Pour sa part, Mamadou Pathé Dieng, le parrain du jury Total Startupper, n’a pas caché sa satisfaction pour cette importante initiative de Total Guinée d’aider et d’accompagner la jeunesse guinéenne, qu’il a qualifié de première en Guinée. À cet effet, Mamadou Pathé Dieng a expliqué que ce projet constitue un espoir pour tous les jeunes guinéens de tous les genres confondus.

Balde Thierno Iliassa, président du jury de Total Startupper

Thierno Iliassa Baldé, président du jury de Total Startupper

Enfin, Thierno Iliassa Baldé, le président du jury de Total Startupper a tout d’abord exprimé sa satisfaction sur la représentativité même du jury avec une parité des personnalités venant du secteur privé comme du secteur public. Monsieur Baldé espère ainsi que les décisions se feront de façon collégiale : « Nous espérons travailler en harmonie. Nous allons essayer d’être impartial pour permettre aux meilleurs de gagner », a-t-il dit, avant d’inviter la jeunesse à participer massivement à ce projet qui, selon lui, peut être pour eux un moyen d’être leurs propres patrons.
À rappeler que les projets doivent être collectifs, le jury présélectionnera jusqu’à 10 des meilleurs projets sur la base de critères tels que le caractère innovent, l’originalité et l’audace du projet, son potentiel de développement ou encore sa capacité à améliorer les conditions de vie des populations.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin