Hadja Rabiatou sérah Diallo, présidente du Conseil Economique et SocialCe mercredi 4 novembre à Conakry, les membres du Conseil économique et social ont procédé à l’ouverture de leur  deuxième session ordinaire  basée sur le compte rendu des activités menées et la revue de la loi organique, le règlement intérieur et d’autres activités socio- économiques du pays, a constaté sur place Guineematin.com à travers son reporter qui était au siège du CES, à Coléah.

Pour la circonstance,  Hadja Rabiatou Sérah Diallo, la présidente de l’Institution a fait le compte rendu aux conseillers de la mission qui s’est récemment tenue en France sur les préparatifs de la conférence mondiale sur les changements climatiques. Selon elle, les conseils économiques et sociaux se sont réunis à Lille et  à Paris pour échanger, préparer la position des Conseils économiques et sociaux pour cette grande rencontre qui doit se tenir à Paris en début décembre.

Hadja Rabiatou Sérah Diallo a aussi parlé de la conférence internationale qui s’est tenue à la Haye, du 29 au 30 octobre, sur la promotion de la mise en conformité des lieux de travail par les Conseils économiques et sociaux et institutions similaires organisées par le concours des associations des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires, le bureau international du travail et le SER chez les Hollandais qui signifie Conseils économique et social.

Selon elle, la Guinée a participé à toutes ces différentes activités qui ont été sanctionnées par une déclaration à la Haye. Ils ont expliqué comment les Conseils économiques et sociaux doivent s’impliquer sur le plan national, régional ou continental pour pouvoir rendre visible leurs actions. « Nous avons voulu harmoniser  nos actions pour que dans tous les pays que le Conseil économique et social joue le même rôle», a dit Hadja Rabi.

Dans la même lancée, la présidente du CES a informé les conseillers l’appui des partenaires qui ont offert quarante (40) ordinateurs à tous les conseillers économiques et sociaux des pays les moins avancés où la Guinée a eu le privilège d’avoir 10 ordinateurs.

Poursuivant, elle a rappelé  qu’au cours de ces missions, ils ont eu à rencontrer la Diaspora  guinéenne de l’Allemagne qui a fait le déplacement pour rencontrer le CES au Pays –bas. « Les guinéens de l’Allemagne veulent réaliser des activités dans le domaine de l’éducation, de la culture, de la santé pour apporter leurs  contributions à la Guinée. Mais, ils veulent que leur assistance soient directement remise aux ayants droits. C’est ça qui pourra les motiver, pour être en partenariat avec le Conseil économique et social pour jouer le rôle d’interface entre la diaspora et le gouvernement, les associations qui sont sur place, etc. », a confié Hadja Rabiatou Sérah Diallo.

Déjà, en ouvrant la deuxième session ordinaire du CES, Hadja Rabiatou sérah Diallo a annoncé comme objectif : « revoir la loi organique, le règlement intérieur et les autres activités sociaux économiques du pays ; voir comment le Conseil économique et social peut s’impliquer dans tous les domaines socio-économique qui seront débattus entre les membres ».

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tel : (+224) 628 71 71 56

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin