Gassama Diaby, ministre des Droits de l'Homme et des Libertés publiquesC’est au ministère des Droits de l’Homme et des Libertés publiques que la manifestation contre le viol a pris fin. Comme aux ministères, un mémorandum a été lu devant le ministre Gassama Diaby et des explications ont été données avant d’écouter le ministre.

Prenant la parole devant la foule des manifestants, le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques a rassuré de son engagement à défendre toutes les victimes.

Par ailleurs, monsieur Gassama Diaby a promis de s’investir davantage pour convaincre le gouvernement à faire plus d’efforts dans la protection des droits et libertés des uns et des autres ; et, surtout punir les coupables des violences faites aux femmes, notamment les viols.

Ibrahima Sory Diallo reviendra plus largement sur cette manifestation

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin