Cheick Sako, ministre de la JusticeLe ministre de la Justice, Garde des Sceaux, anime une conférence de presse dans l’après-midi de ce mercredi 4 novembre 2015. Face aux journalistes, Me Cheick Sako s’est prononcé sur le cas des responsables et militants de la fédération de l’UFDG à Koundara, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Comme on le sait, c’est lors de la campagne électorale qu’un affrontement a opposé des militants du principal parti de l’opposition guinéenne à leurs adversaires du pouvoir, le RPG. Au finish, le pouvoir a interpellé 35 responsables et militants de l’UFDG et personne du parti adversaire. Ces responsables et militants interpellés à Koundara ont été conduits à la prison civile de Boké où ils sont détenus.

A l’occasion de sa conférence de presse en cours (17 heures 50’), le ministre de la Justice a annoncé la libération de trois (3) « malades graves » parmi ces prisonniers et de six (6) autres parce que les faits à eux reprochés n’étaient pas fondés. Pour les autres, le séjour carcéral continue…

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow est au ministère de la Justice pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin