Titi Camara réclame septembre et octobre : le DCE de Matoto menace

Ibrahima Kalil Konaté, KK, DCE de MatotoComme nous l’annoncions dans nos précédentes publications, plusieurs élèves et enseignants de la Guinée ont repris le chemin de l’école hier, lundi 9 novembre 2015. Mais, certains établissements scolaires relevant du privé font payer les mois de septembre et d’octobre aux parents d’élèves. C’est le cas du  groupe scolaire Aboubacar Titi Camara de Matoto. Or, comme on le sait, il n’y a   pas eu d’études au cours de ces deux mois.

Interrogé par Guineematin.com, le directeur communal de l’éducation de Matoto, monsieur Ibrahima Kalil Konaté, a expliqué qu’il est le premier responsable scolaire à combattre cette pratique apparemment devenue monnaie courante dans le système éducatif guinéen. «Ça relève de l’escroquerie pure et simple », nous dira-t-il dans un ton ferme.

Se voulant très clair, monsieur Konaté a estimé que « le mois d’octobre l’élève n’a pas bénéficié de cours. (…) Le fondateur va amasser l’argent-là et il ne payera aucun enseignant parce que personne n’a enseigné au mois d’octobre. Donc, c’est de l’arnaque ».

Mais, il y aura-il alors des sanctions contre ces écoles dans la commune de Matoto, le DCE rassure : « C’est moi qui présente les candidats, si tu ne respectes pas les principes de l’Etat, tu envoie ta liste de candidats, je  rejette », dira le Directeur qui estime que ceci est la meilleure mesure pour dissuader cette altitude certaines écoles.

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS