Labé : des pistes de solution pour la santé de la population…

DPS LABE, Labé, santéLa construction, la réhabilitation et l’équipement de plusieurs structures sanitaires dans la région font parties des nombreuses pistes de solution préconisées par les spécialistes et leurs partenaires techniques pour l’amélioration de l’état de santé de la population locale, a constaté sur place le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Plusieurs  recommandations ont été faites au terme des travaux de la première session des travaux du Comité Technique Régional de la Santé (CTRS), organisée à Labé du 7 au 10 novembre 2015, avec la participation de 50 invités réunis pour évaluer les activités réalisées par les structures sanitaires de la région, pendant le premier semestre de l’année en cours.

A l’issu des 4 jours des travaux, les professionnels de la santé ont retenu de « faire le plaidoyer auprès du ministère de la santé pour l’octroie à temps des subventions allouées à l’achat des médicaments et au fonctionnement des structures, approvisionner les structures de santé en intrants de Prévention de la Transmission Mère et Enfants (PTME) du VIH/Sida et de Nutrition à travers le dépôt régional de la pharmacie centrale de Guinée (PCG) à Labé, impliquer les cliniciens privés dans la surveillance épidémiologique pour leur participation à la notification des maladies sous surveillance, affecter dans les structures le personnel de santé qualifié selon les besoins exprimés, construire l’hôpital régional de Labé, réhabiliter les hôpitaux préfectoraux de Lélouma et Tougué, construire et équiper 28 centres de santé et 131 postes de santé, doter les centres de santé de Matakaou et Pilimini (Koubia), Yembering et Gaya (Mali), Lélouma Centre (Lélouma), Fello Koundouwa (Tougué), Daka, Diari, Hafia et Dionfo (Labé) de Frigos solaires, doter les équipes préfectorales et régionale de matériels informatiques et bureautiques, améliorer la disponibilité des médicaments essentiels, réviser les prix des médicaments stratégiques à la baisse », selon le Directeur Préfectoral de la Santé (DPS) de Koubia,  Dr Thierno Ibrahima Kourouma, rapporteur de la session.    

Dans son intervention de circonstance, le Gouverneur de Labé, Sadou Keïta a souhaité que les textes issus de cette rencontre ne soient pas gardés dans les tiroirs : « Je souhaite que la synergie que nous avons créé ensemble puisse nous emmener à dépasser notre état actuel. Je sais que vous avez échangé largement, et je suis certains que vous avez conscience de tous les défis qui nous attendent, parce que c’est maintenant qu’on se découvre. On s’est découvert à la suite de l’épidémie de la maladie hémorragique à virus Ebola. C’est vrai qu’on n’avait pas souhaité qu’il y ait eu Ebola, mais cette maladie a permis de conscientiser non seulement le commandement mais aussi les exécutants à la base. Je souhaite alors vivement à ce que les textes qui sont issus de cette rencontre ne soient pas gardés dans des tiroirs. Mais, qu’ils vous servent à tout moment dans l’exécution de vos tâches. Si au prochain CTRS, en évaluation, nous constatons que nous avons au moins atteints les 90% en matière d’exécution, je suis certain que cela permettra de s’en réjouir et de se projeter encore une fois dans l’avenir.»

A noter que c’est la première instance de coordination organisée par la région sanitaire de Labé depuis l’apparition de la maladie hémorragique à virus Ebola en Guinée. Elle devrait permettre désormais de prévenir tout risque d’épidémies dans le futur, selon le Directeur Régional de la Santé (DRS) de Labé, Elhadj Mamadou Houdy BAH.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 622 269 551 & 660 11 35 15  

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS