Kissidougou : D’où viennent les bananes que nous consommons à Conakry ?

banane KissidougouNombreux sont ces marchands, des femmes le plus souvent, qui viennent s’approvisionner en bananes comme marchandise dans la ville de Kissidougou. Ces femmes ravitaillent les différents marchés de la capitale, faisant ainsi de Kissidougou l’une des villes d’où proviennent les bananes consommées à Conakry, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Au marché Loffè Kouranin, situé à cheval entre les quartiers  Donin Kono 1 et 2, des paysans et des marchands discutent des prix de bananes par tas. Les premiers fixent les prix et les autres négocient. Ces paysans viennent avec leurs produits en provenance des localités environnantes comme Wéndékéré, Firawa, Bandabou et Dandou.

« C’est içi que nous achetons les régimes de bananes. Nous découpons et mettons dans les sacs », nous a confié Madame tata.

Une fois mis dans les sacs, vient la recherche d’un véhicule pour le transport de la marchandise. Le transport de chacun de ces sacs nous coute 10 mille », ajoute une autre.

Parfois, les véhicules qui  amènent ces bananes à Conakry retardent sur la route, faisant des pertes. Les bananes pourrissent parfois en cours de route.

Mais avec l’état acceptable de la route Kissidougou-Conakry, ces femmes rencontrent désormais peu de problèmes dans leur commerce liés au transport.

Toutefois, l’Etat pourrait maximiser leur revenu en accompagnant les paysans dans leurs productions, mais aussi en assistant financièrement ces femmes. Ceci pourrait jouer positivement sur le prix d’achat ici à Kissidougou afin que le prix de vente à Conakry soit allégé pour le dernier client.

Thierno Amadou Camara envoyé spécial de Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS