UFDG N’zérékoré : «Beaucoup de ministres ont participé à la fraude électorale ici… »

Mamadou Djaouné, UFDG N'zérékoré « Nous n’avons pas perdu, nous avons gagné ces élections, c’est très clair. Mais, c’est un coup d’état électoral qui a eu lieu en Guinée et qui a été confirmée et validé par la Cour constitutionnelle », a notamment dit le secrétaire aux affaires électorales de la fédération de l’UFDG à N’zérékoré, monsieur Mamadou Maladho Djawné, au cours d’un entretien accordé à l’envoyé spécial de Guinéematin, dans l’après-midi de ce lundi 16 novembre 2015.

Ce responsable de l’UFDG est convaincu que les électeurs de N’zérékoré ont plutôt choisi Cellou Dalein Diallo, mais parle de détournement de voix. « Le changement s’est opéré dès après le vote au niveau des CACV (commissions administratives de centralisation des votes, Ndlr), entre la réception et la centralisation. Il y avait beaucoup de ministres ici pour participer à la fraude», argumente-t-il.

Interrogé sur  les affrontements qui on eu lieu entre militants de l’UFDG et du RPG arc-en-ciel au cours de la campagne électorale, monsieur Djawné déplore un cas de mort d’homme dans son camp et accuse la partie adverse de provocation. « Il y avait une zone qui était interdite à tout parti, c’est le trajet qui va du commissariat du premier arrondissement en passant par le grand marché de N’zérékoré, pour éviter des affrontements.  Et, le jour que le RPG devait sortir, c’est par là-bas qu’ils sont passés, demandant aux uns et aux autres de fermer et d’aller à la réception. Chose que les commerçants n’ont pas digéré », a-t-il dit à Guineematin.com, dénonçant au passage le maintien en détention de certains de ses militants qui ont arrêtés à l’occasion de ces affrontements.

Dans quelques mois, la Guinée devrait aller à des élections communales et communautaires. Pour monsieur Djaouné, le doute se trouve sur la crédibilité ou non des élections : « s’il y a une vraie élection, je suis sûr et certain que nous allons gagner toutes les communes, les districts et quartiers de N’zérékoré ! Nous sommes entrain de redynamiser nos structures. Notre victoire n’a été que volée. Nous devons continuer le combat, resserrer les rangs et renforcer l’unité au sein de l’UFDG », a promis monsieur Mamadou Maldho Djawné.

De N’zérékoré, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS