atelier de formation à labéUn séminaire de formation des représentants des Organisations de la société civile venus des régions administrative de Labé et de Mamou a été ouvert et se déroulera pendant deux jours dans la ville de Karamoko Alpha Mo Labé, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région.

Selon l’envoyé spécial des co-présidents de la commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale, cette rencontre régionale de Labé s’inscrit dans le cadre des préparatifs des consultations nationales qui seront développées en Guinée dans les semaines à venir.

En souhaitant la bienvenue aux participants, le porte-parole de la délégation spéciale de la commune urbaine de Labé a vivement salué et encouragé cette initiative du gouvernement guinéen.  Mamadou Aliou Sampiring Diallo, représentait le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Labé à la cérémonie d’ouverture de ce séminaire.

Cet avis du porte-parole des citoyens de la commune urbaine de Labé est largement partagé par le bureau du haut commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies à Conakry. Sindaye Firmin est l’un deux.

En ouvrant les travaux du séminaire, au nom du gouverneur de région, en mission, Elhadj Souleymane Marga Baldé, directeur de cabinet du gouvernorat de Labé, a invité les participants venus des organisations de la société civile des huit (8) préfectures de Mamou et de Labé à accorder le maximum d’intérêt et de considération à cette rencontre.

Pendant deux jours, la cinquantaine  des participants vont échanger sur les principaux mécanismes  et piliers de la justice de transition, les consultations nationales, l’accompagnement de la société civile, la sécurisation des données et protection des acteurs au cours des consultations nationales et la présentation du projet.

Pour assurer l’opérationnalisation de la commission Provisoire de Réflexion sur la réconciliation Nationale, un secrétariat technique est mis en place à Conakry et des antennes régionales ouvertes dans tout le pays.

Il est important de signaler que c’est une commission de réflexion, nous ne sommes pas arrivés encore à une commission de réconciliation.

Après Labé, Kindia sera la 2ème étape de cette activité.

De Labé, Alpha Koubia Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin