Kouroussa : une société minière accusée d’extraire l’or frauduleusement !

camion de transportSelon des témoignages concordants confiés à Guineematin.com par des dirigeants locaux et plusieurs employés de la société, CASSIDY a bel et bien commencé à extraire de l’or à Kouroussa. « A quatre reprises, des chargements d’or,  fortement escortés par des services de sécurité guinéens, ont été sortis du site d’exploitation et transportés vers la ville de Kankan », nous a-t-on confié.  

Selon des confidences faites à l’envoyé spécial de Guineematin.com, suite à une manifestation de colère des employés contre leur situation, une réunion a été tenue à la mairie pour calmer les ardeurs. Elle avait alors regroupé les autorités communales dont le maire, Namory Kourouma, le préfet Dramane Condé, des représentants des employés, des émissaires de la société CASSIDY et un représentant de la CNTG (le syndicat). « Dans la salle, les responsables de la société ont reconnu qu’ils ont transporté de l’or à partir de ce site. Alors que le député uninominal, l’honorable Aly Kaba nous a indiqué que cette société n’a pas encore de contrat d’exploitation », a révélé à Guineematin.com monsieur Lamine Kouyaté, vice-maire de la commune urbaine de Kouroussa.

Plusieurs travailleurs ont  accusé le préfet, le maire Namory Kourouma et un certain Mohamed Lamine Keita, membre de la direction de la société incriminée, d’être complices non seulement de ce « cafouillage », mais aussi de l’exploitation des travailleurs qui touchent moins de cent euros par mois et n’ont pas de contrats écrits avec leur employeur.

Pour sa part, le maire de la commune urbaine de Kouroussa, monsieur Namory Kourouma, a estimé que la société KASSIDY est à son début et qu’elle est toujours dans sa phase d’exploration et ne doit donc verser à la mairie que les taxes superficielles. Or, les travaux ont commencé depuis plus de dix ans maintenant, selon des témoignages concordants des travailleurs.

Toutes nos tentatives pour échanger avec des responsables de la société CASSIDY sont restées vaines.

De Kouroussa, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS