Fodé Oussou FofanaLibre Opinion : Mr. Fodé Oussou Fofana a manqué une autre occasion de se taire à l’assemblée générale de son parti l’UFDG du 7 Novembre 2015 dernier. Comme d’habitude Mr. « faux foousse Fofana », un des principaux artisans de la défaite de son parti à la  présidentielle d’Octobre 2015, plutôt que de faire son mea culpa et faire preuve d’humilité, tente de justifier l’injustifiable par la fabulation et la délation. « MOO HOULANI YO HERSOU ».(Traduisez par quand on a pas peur il faut avoir honte). Les valeurs militants méritent mieux que des menaces arrosées au mensonge et à la médisance. Ils méritent la transparence et la vérité.

 

En prenant à parti l’honorable Bah Ousmane et l’UPR ne fera pas de vous un bon politicien et ne vous donnera encore moins la victoire. Politiquement parlant, Bah Ousmane « ko bappa Mon Fooode » (traduisez par c’est votre petit papa). En politique la victoire ne se décrète pas d’avance. Elle se prépare dans le sérieux et la rigueur. En tant que politicien, les seules qualités que vous avez, c’est d’être médiocre et médisant. Malheureusement pour les valeureux militants de l’UFDG, ces deux qualités ne les aideront pas à atteindre leur objectif. Au lieu de vous attaquer à l’honorable Bah Ousmane et à l’UPR, aider les militants de votre parti à comprendre la débâcle et l’utilisation des fonds de campagne. Ensuite, faites face à la fronde et à la grogne qui va crescendo de jour en jour et qui réclame votre départ pour incompétence notoire. En bon démocrate comme vous le prétendez, la logique aurait voulu qu’après ces échecs répétés, que vous rendiez tout simplement le tablier. Insulter, attaquer Bah Ousmane ne vous sauvera pas. La défait de l’UFDG s’appelle « : FODDEH FOOOUSSE NOO TAWA UFDG FOFATA modja » (traduisez par tant que  Mr. Rien fait parti, l’UFDG ne respirera pas bien).

Bah Ousmane, président de l'UPRQu’a donc fait Bah Ousmane pour être l’objet d’un tel acharnement de la part d’un apprenti politicien ? Rien, si ce n’est assumer son choix et l’exercer avec brio. Que ce soit à l’opposition contre le pouvoir du général Conté ou avec la majorité du président Alpha Condé aujourd’hui, Bah Ousmane a toujours été cité en exemple. Si avoir le courage de ses convictions expose à des attaques et insultes de prétendus démocrates, alors nous disons que ces derniers ne connaissent rien de la République et n’ont rien compris de la démocratie.

Quand Bah Ousmane vous montre la vérité, vous mettez l’accent sur le doigt qui le désigne. Quelle honte ! Il n’y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir. La démocratie vous donne le droit en tant qu’opposition politique de vous exprimer librement sur la situation du pays. Comment voulez-vous, dès lors, interdire à la majorité politique de vous porter contradiction ? Est-ce là votre conception de la démocratie ? Une adversité politique ne doit pas être une plateforme pour avilir, salir la réputation des gens, mais une tribune pour servir. Le silence est mieux que la médisance Mr. Fodé Oussou Fofana.

Chérif Zawiya Diallo

Secrétaire fédéral adjoint de l’UPR  Amérique du Nord

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin