Président de la délégation spéciale de BokéAprès avoir installé les conseillers communaux issus de l’opposition le 7 novembre dernier, c’est seulement 20 jours après (ce vendredi 27 novembre 2015) que les autorités préfectorales de Boké ont pu installer le président de la délégation spéciale ! Et, c’est finalement monsieur Modibo Fofana qui a arraché le poste, après plusieurs semaines d’efforts intenses, de négociations et conciliabules.

On se rappelle que cette délégation spéciale devrait être installée depuis le 20 Octobre 2015, comme celles de Sangarédi et de Tanéné. Et, selon l’arrêté ministériel, elle est composée de onze (11) membres repartis en fonction des résultats des élections législatives de 2013, comme suit : Cinq (5) conseillers pour le RPG dont le président ; trois (3) pour l’UFDG dont le vice président et trois (3) membres pour l’UFR.

Mais, à cause de la mésentente dans le camp du RPG sur la personne choisie pour la présidence de la délégation spéciale (Elhadj Mady Coumbassa), le ministre de l’Administration du territoire avait instruit d’installer partiellement ceux de l’opposition en attendant l’entente du coté du parti au pouvoir.

C’est alors dans une ambiance assourdissante que le nouveau président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Boké, Monsieur Modibo Fofana, a été installé dans ses nouvelles fonctions dans les environs de 17 H 30. C’était en présence du gouverneur de la région administrative de Boké, le Général de brigade Siba Lohalamou, le Préfet de Boké, Monsieur Mohamed Lamine Doumbouya, la ligue islamique, les représentants des partis politiques engagés et un important dispositif sécuritaire, composé de la police et de la gendarmerie.

Et, l’honneur a été accordé au secrétaire général chargé des collectivités, Jean Beavogui, de faire lecture de l’arrêté rectificatif No 5965/MATD/CAB 2015, signé le 5 novembre 2015, qui met en évidence les cinq (5) membres du RPG complétant les six (6) de l’opposition, dont les prénoms et nom suivent :
Président : Modibo Fofana
Membres : Mamadouba Savané, Hadja Oumou Diaby, Ousmane Armando Camara et Elhadj Youssouf Coumbassa.

Dans leurs interventions respectives, le gouverneur et le Préfet ont tous interpellé les nouveaux locataires de la commune urbaine à se donner les mains pour une commune urbaine émergente, s’unir pour le développement de Boké. « Nous voulons vous voir à la tâche ! Mettez-vous au travail. Nous serons là pour apprécier, mais aussi pour sanctionner », a martelé le gouverneur.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 622 671 242 / 656 464 286

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin