Commissariat central de la police de Dabola 1Suite à la tentative d’assassinat d’un citoyen, le jeudi 19 novembre 2015, à Dabola, Mamadou Condé, le principal accusé de l’affaire, a été interpellé avec son jeune frère, Abdourahmane Condé, son voisin, Saliou Diallo et un quatrième présumé coupables du nom de Morlaye Soumah, a appris sur place l’envoyé spécial de Guineematin.com, hier, vendredi 27 novembre 2015.

Tous ont été déférés par le commissariat central de police de Dabola, à la justice de Paix. « Lorsque nous avons été alertés, nous avons mis aux arrêts ces quatre présumés coupables. Ils ont reconnu les faits et nous les avons déférés à la justice pour coups et blessures volontaires », a indiqué monsieur Aboubacar Traoré, commissaire central de Dabola qui a reçu Guineematin.com dans son bureau.

Palais de justice de DabolaNous nous sommes ensuite rendu à la justice de paix de Dabola, pour savoir si les présumés coupables sont toujours détenus ou s’ils ont été libérés. « Je m’inscrit en faux contre toute allégation disant que le préfet a fait libérer ces quatre personnes. Ils sont détenus et poursuivis pour coups et blessures volontaires », nous a déclaré le juge de paix, monsieur Mamadou Oury Bah, dans son bureau.

Seulement, notre insistante demande ne suffira pour vérifier la détention ou pas de ces personnes. Si le juge de paix a finalement compris les raisons qui justifient notre insistance d’aller voir ces quatre personnes à la prison civile de Dabola, même sans poser aucune question, ni prendre aucune image, le juge d’instruction, monsieur Fulbert Aimé Sagno, a opposé un niet catégorique, parlant de procédure.

« Il faut faire confiance à l’institution judiciaire », a exhorté le juge d’instruction, monsieur Fulbert Aimé Sagno, ajoutant que ces personnes sont bel et bien détenues à la prison civile.

Quant à la thèse selon laquelle des personnes se serraient révoltés contre le préfet qu’ils accuseraient d’avoir fait libérer les présumés coupables, le juge d’instruction a déploré une intoxication.

Pour sa part, la victime, Khaly Barry, est alitée à l’hôpital Ignace Deen de Conakry avec son grand frère à son chevet.

De Dabola, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin