mairie de Kouroussa.jpg2Contactées au téléphone par Guineematin.com, des sources locales ont expliqué que certains citoyens de Kouroussa ont attaqué la prison civile dans la matinée de ce dimanche 29 novembre 2015 où ils auraient sorti et tué quatre personnes parmi les détenus. 

Selon des informations confiées à Guineematin.com, l’énervement des citoyens a eu comme origine un jugement dont ils doutent de la crédibilité. Le vendredi  dernier (27 novembre 2015), la justice de paix avait ordonné le relâchement de certaines personnes arrêtées dans le cadre d’une affaire d’assassinat d’un vendeur d’or, Sékou Camara, ressortissant de Norrasoba dans la préfecture de Siguiri.

« La population a douté donc de la bonne marche de la procédure. Ils sont allés ce matin et ont réussi à franchir le portail de la prison. Selon ce que j’apprends, ils ont fait sortir les quatre véritables présumés coupables de cet assassinat qu’ils auraient tués l’un après l’autre », a confié à Guinematin.com, le vice-maire de la commune urbaine de Kourousa, que nous avons joint au téléphone.

A suivre !

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin