Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication

Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication

L’association des jeunes reporters, en collaboration avec la fondation Hirondelle, a ouvert un atelier de formation en faveur des membres de la dite association hier, lundi 30 novembre 2015 au siège de la fondation d’hirondelle à Kipé, sous le thème : ‘’journalisme en Guinée : règles, éthique, déontologie et l’environnement juridique’’, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans son discours de bienvenue, Martin Faille, le représentant de la fondation Hirondelle, et facilitateur de la formation, a rappelé le fait que cette activité soit la toute première de la feuille de route de l’AJR en faveur de ses membres. Elle consiste à doter ces jeunes confrères des compétences de base sans lesquelles ils ne peuvent avancer vers le professionnalisme tant désiré dans le paysage médiatique guinéen. «Il s’agira, au cours de ces quatre jours de formation, d’offrir aux participants des connaissances et des outils en matière d’éthique, de déontologie, de gestion de conflit, et de connaitre les lois et règlements dans le domaine de la presse en Guinée. Je vous invite à vous approprier de cette formation en y participant activement, assidûment et de façon constructive aux travaux de cet atelier si important pour votre jeune association », a-t-il conseillé.

Pour sa part, Sidy Diallo, le président de l’AJR, a tout d’abord rappelé que son association est créé en 2004 à Kankan pour la promotion de l’accès des citoyens aux informations, sensibiliser les citoyens sur la culture de la paix, le renforcement des capacités des journalistes guinéens. « Pendant quatre jours de formation, neuf modules seront débattus afin de renforcer les capacités des membres de l’AJR sur la notion l’éthique et de déontologie du métier de journaliste et vulgariser les lois et règlements du métier en Guinée, favorisant ainsi l’émergence des journalistes respectueux des valeurs de la profession », a-t-il indiqué.

Parlant des actions prioritaires, le président de l’AJR a cité : « la création d’une radio privée communautaire appelée ‘’Fraternité FM’’ qui s’impliquera pour le renforcement du tissu social très effrité dans notre pays ».

Siddy Diallo a alors lancé un appel aux institutions nationales et internationales, et les ONG pour le lancement de ce médium de proximité dans notre pays après avoir obtenu son agrément.

De son côté, Mme Hawa Camille Camara, la représentante de la HAC à cet événement s’est réjoui de cette initiative des journalistes. Elle a attiré l’attention des journalistes sur certains principes clés de cette profession, avant de réitérer l’engagement de la HAC pour soutenir et accompagner l’AJR tout au long de leur fonctionnement.

Pour procéder à l’ouverture de cette formation, le ministre de la Communication, Alhousseny Makanéra Kaké, a salué cette initiative. « En ma qualité de ministre de la Communication, je suis fier aujourd’hui de savoir qu’il y a des jeunes journalistes qui sont engagés pour la formation, c’est pourquoi je me permets de vous encourager et féliciter ».

Par ailleurs, le ministre a exhorté les jeunes journalistes à « l’assiduité pendant cette formation et avoir le courage de faire violence sur vous-même pour l’appliquer sur le terrain. C’est-à-dire, ne dire que ce qui est important pour la Guinée pas ce que vous voulez, pas sous l’influence de quoi que ça soit, mais en tant que journaliste qui doit être absolument neutre », a exhorté le ministre.

Enfin, le ministre Makanera a réitéré au nom du président de la République, l’engagement du gouvernent à accompagner les journalistes guinéens.

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tél. : (+224) 628 71 71 56

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin