Collège de Kolly, TéliméléLe ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Dr. Ibrahima Kourouma, a présidé une réunion hier, vendredi 4 décembre 2015, sur l’abandon des postes par certains enseignants affectés dans des zones reculées de notre pays, a appris Guineematin.com au téléphone.

Joint au téléphone par notre rédaction, ce samedi 5 décembre 2015, Dr. Soriba Sylla, secrétaire général de ce ministère, a expliqué qu’il s’agissait des dispositions à prendre contre l’abandon des classes par certains enseignants.

« Nous avons fait une inspection dans les différents services et dans les écoles. Le  résultat de cette enquête sera diffusé dans une semaine. Ce qui nous permettra de résoudre ce problème d’enseignants. La réunion ministérielle de ce vendredi se situe dans ce cadre », a-t-il dit.

Selon monsieur Sylla « les enseignants qui refuseront de rejoindre leurs postes devront être sanctionnés. Personne ne sera épargné. Il est inadmissible que  les enseignants, fonctionnaires d’Etat, refusent de rejoindre leurs postes, alors qu’ils sont payés pour ça », a-t-il dit. « Nous allons faire comme il y a deux ans. C’est-à-dire qu’après le résultat de l’inspection, nous allons procéder au redéploiement des enseignants dans tous les établissements où le besoin se fait sentir. Ceux qui refuseront de rejoindre leurs postes, nous ferons tout pour saisir le Gouvernement. Ils seront suspendus pour trois mois. S’ils persistent, ils seront radiés », a menacé le le secrétaire général du Département de l’Enseignement près-universitaire.

Kolouba Koivogui pour Guineematin.com

624 21 00 81

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin