Dr. Ataoulaye Sall, Directeur Général Hôpital régional de Labé

Dr. Ataoulaye Sall, Directeur Général Hôpital régional de Labé

L’hôpital régional de Labé est confronté à un problème de salles d’hospitalisation. La médecine générale, la maternité et la pédiatrie avec un taux de fréquentation très élevé sont les services les plus touchés, a constaté sur place le correspondant de Guineematin.com dans la région.

Parfois, deux ou trois malades se partagent un lit d’hospitalisation à la pédiatrie de l’hôpital régional de Labé, déplore un médecin rencontré dans le bureau du chef du service.

«Le service est devenu trop exiguë par rapport à la fréquentation. On peut avoir, par exemple, deux ou trois malades par lit faute de places. C’est surtout le problème majeur en ce moment à la pédiatrie. On n’a que deux salles d’hospitalisation avec 22 lits », explique Dr. Mamadou Malal DIALLO.

A la maternité, le médecin chef, Dr Fatimatou BARRY, explique le débordement dont son service est confronté par la mesure de la gratuité des soins obstétricaux.

« Actuellement, avec la gratuité de la césarienne et des accouchements, tout le monde affluent vers la maternité. De telle sorte qu’on hospitalise beaucoup, on opère beaucoup. Même les accouchements eutociques qui doivent être gérer par les centres de santé sont gérés par la maternité, parce que c’est ici qu’on prend la garde. Les centres de santé ferment à 16h 30 » a-t-elle fait comprendre.

Cette gynécologue ajoute aussi que le bloc opératoire est devenu très petit par rapport à la demande.

« Nous n’avons que trois tables. Parfois, plus de 6 femmes font la queue pour se faire opérer à tour de rôle » dit-elle.

La situation la plus grave est remarquée à la médecine générale où le hall (salle d’attente de grandes dimensions et largement ouverte) est transformé en salle d’hospitalisation. Là, des personnes âgées sont exposées aux visiteurs : les malades hospitalisés ne pouvant pas se déplacer, parfois immobilisés avec les sondes sont obligés de se mettre à l’aise devant tout le monde.

Le Directeur Général de l’hôpital régional de Labé, Dr Elhadj Ataoulaye Sall, n’a pas souhaité s’exprimer sur cette question de problèmes de salles d’hospitalisation. Il s’est contenté de nous orienter vers les médecins chefs des services les plus touchés.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin