Fodé Oussou sur la nouvelle position de Sidya : « On ne peut pas être de l’opposition et de la mouvance »

Fodé Oussou Fofana.jpg1Comme on le sait, le président de l’UFR, Sidya Touré, a consacré l’assemblée générale hebdomadaire d’hier, samedi 05 décembre 2015, un grand déballage. Le patron du parti républicain en a profité pour annoncer clairement la pacification de ses relations avec le chef de l’Etat. Guineematin.com a cherché à savoir ce qu’en pensent ses pairs de l’opposition. A l’absence du chef de file de l’opposition, son intérimaire, Docteur Fodé Oussou Fofana, a accepté de nous accorder un moment d’échange.

« Je ne fais de commentaires ni sur le discours, ni sur le contenu, ni sur l’orientation politique de l’UFR et de n’importe quel autre parti politique en Guinée », a d’abord refusé Fodé Oussou Fofana, ajoutant que « chaque parti est libre d’aller là où il veut ».

Mais, à la question de savoir s’il considère toujours l’UFR comme un parti de l’opposition, le vice-président de l’UFDG titube ! « Ce n’est pas à moi de donner la liste des partis qui sont de l’opposition ! », a commencé Docteur Fodé Oussou Fofana, « l’opposition se définie d’elle-même », enchaîne-t-il, avant de totalement trancher : « On ne peut pas être de l’opposition et de la mouvance »…

Et, sans doute voulant déjà contre attaquer une éventuelle position centriste de son ancien partenaire, l’ancien directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo previent : « Il n’y a pas de parti  du centre. Soit vous être de l’opposition ou de la mouvance ».

Enfin, ce qui semble le plus agaçant à l’UFDG est une éventuelle collaboration avec le régime Alpha Condé ! Pas question, dit-on avec dédain : « Nous ne reconnaissons pas les résultats des élections. A partir de là, comment aller travailler avec monsieur Alpha Condé ?», interrogé l’interviewé./.

Entretien réalisé au téléphone par Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS