Commandant Honoré Kolié, Gendarmerie de Tougué

Commandant Honoré Kolié, Gendarmerie de Tougué

Dans la matinée de ce dimanche 13 décembre 2015, Mamadou Diouma Condé, âgé de 28 ans, aurait ouvert le feu sur son grand frère de sang Tely Condé, tous deux citoyens de Hérico, secteur Laabha, relevant de la sous-préfecture de Kollangui, préfecture de Tougué, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant local. 

Monsieur Mohamed Lamine Camara, citoyen de la localité, que Guineematin.com a pu joindre au téléphone a dit que le jeune Mamadou Diouma Condé avait un comportement néfaste et insupportable dans le village. Suite aux différentes plaintes à son niveau, le grand frère Tely a décidé de conseiller son jeune frère afin qu’il change de comportement, ce qui n’a pas été du goût de ce dernier. Il a alors pris son fusil pour tirer sur son frère. Les deux sont de même père et citoyens de Hérico, a-t-il expliqué.

« C’est après les conseils du grand frère que le plus jeune a eu de l’amertume jusqu’à ce qu’il prenne son fusil pour tirer sur son frère. Les balles l’ont atteint au niveau de l’abdomen. C’est l’agent de santé en poste à Kollangui qui est venu repousser ses intestins dans son ventre et attacher par des pagnes pour qu’il puisse être évacué à l’hôpital préfectoral de Tougué pour des soins », a dit monsieur Camara Mohamed Lamine.

Sur la gravité de la blessure, notre source a prié Dieu de le sauver : « il a été gravement touché », a-t-il précisé.

De son côté, l’auteur du tir, Mamadou Diouma Condé, aurait déjà déposé son arme pour s’en fuir.

Nos tentatives de joindre le directeur de l’hôpital de Tougué (22H) sont malheureusement restées vaines.

Il est à signaler que le taux de criminalité est élevé dans cette partie de la préfecture de Tougué où récemment un jeune, en voulant sauver la vie d’une vieille, a été tué par un autre jeune qui s’en prenait à sa grand-mère, accusant celle-ci de sorcière. Jusqu’à maintenant, ce jeune n’a pas été interpellé. Il est aussi à noter que c’est un seul gendarme qui a la charge de sécuriser toute cette population de la commune rurale de Kollangui.

De Koïn (Tougué), Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin