Parlement, assemblée nationaleIl y a des informations et des arguments qu’on ne peut entendre qu’en République de Guinée ! Selon la plus importante et la plus sacrée des lois de notre pays (la Constitution), la session budgétaire doit s’ouvrir le 5 octobre de chaque année (ou le jour ouvrable suivant, si le 5 est férié) et pour 90 jours. Mais, à 19 jours de la fin légale de la session budgétaire, le projet de budget à examiner semble disparaître actuellement entre le ministère d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, et l’assemblée nationale.

Ce mardi 15 décembre 2015, en marge d’une conférence de presse sur la présentation du rapport préliminaire d’une mission du FMI au ministère de l’Economie et des Finances, le ministre d’Etat Mohamed Diaré, a annoncé que le projet de budget a déjà été déposé à l’Assemblée nationale.

Or, après cette rencontre officielle, Guineematin.com a essayé de confirmer cette information avec le président de la commission « Economie et Finances » de l’Assemblée nationale. Au bout du fil, Docteur Ousmane Kaba a d’abord demandé avec insistance si c’est vraiment le ministère qui a dit cela. Bref, Dr. Kaba a nié l’arrivée du projet de budget à l’assemblée nationale, expliquant que même si ce le ministère a concrètement terminé son travail, qu’il y a d’autres procédures qui pourront prendre du temps et retarder son arrivée à l’Assemblée nationale.

D’ailleurs, plusieurs opposants avaient prévenu qu’il n’y aurait jamais de projet de budget avant le départ de la mission du FMI à cause des dérapages économiques du pays que nos ministres ne pourraient pas justifier…

 

Bref, avec le départ de la mission du fonds monétaire international (FMI), c’est donc possible que le gouvernement hâte le pas maintenant et que les députés se retrouvent enfin pour ouvrir la session…

Nouhou Baldé

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin