résultats, commune, mairieConformément à l’accord politique du 20 août dernier, la commune rurale de Yimberin est désormais dirigée par une délégation spéciale. Composée de 7 membres (issus de l’UFDG, de l’UFR, du RPG et de l’UPR), la nouvelle équipe communale est désormais présidée par monsieur Mamadou Lamarana Barry d l’UFDG, qui tient à poser des actes positifs durant son mandat, a appris Guineematin.com à travers une de ses journalistes.

Très déterminé à laisser des traces de sa bonne gouvernance, le président de la nouvelle délégation spéciale de Yimbérin a expliqué à Guineematin.com ses ambitions.

D’abord, les problèmes hérités de l’ancienne mairie

« Le préfet nous a signifié que puisque nous avons hérité de l’argent, nous devons aussi hériter des problèmes de cette commune rurale. On a trouvé assez de problème dans cette commune. Nous avons entre autres des conflits domaniaux qui opposent certains propriétaires fonciers aux acheteurs. Chacune des parties, se proclamant propriétaire légal du domaine. Ensuite, dans nos locaux, précisément à la bibliothèque, il y a eu un vol au cours duquel, les portes ont été défoncées et des appareils emportés. Le projet qui nous fournit des ouvrages et avec qui nous sommes en partenariat, a exigé donc qu’on retrouve ces appareils volés ou qu’on s’arrange à les remplacer. C’est donc dans cette perspective que nous travaillons pour ne pas perdre la crédibilité vis-à-vis de ce projet. », a confié le président de la délégation spéciale de Yimbering, Mamadou Lamarana Barry.

Comme priorités de cette délégation spéciale qui n’a que 6 mois d’exercice, légalement, son président s’est assigné comme mission l’assainissement de la ville et la clôture du grand marché.

« Les commerçants sont régulièrement victimes de vol. Ils nous ont donc prié de prioriser ce facteur. J’ai aussitôt convoqué un conseil communautaire et on s’est mis d’accord, de construire obligatoirement le marché. A cet effet, les commerçants ont contribué à hauteur de 40 millions et la commune rurale quant à elle a contribué pour une somme de 10 millions. Actuellement, le mur est fini, les barbelés et les 8 portails sont déjà sur place. Donc, il ne reste plus que se retrouver pour finaliser et voir comment sécuriser le marché avec deux gardiens permanents. Il était aussi question de la construction d’un poste de santé dans le district de Mama.», a ajouté monsieur Mamadou Lamarana Barry, devenu patron de la commune grâce à l’UFDG.

Comme recettes disponibles pour faire face à ces multiples projets, le président de la délégation spéciale déclare avoir hérité du conseil communal sortant, une somme de sept millions de francs guinéens (7 000 000 GNF).  Ce qui est contraire à plusieurs délégations spéciales du pays qui ont pour leur part hérité des communes profondément endettées.

A rappeler que Yimbering est une sous-préfecture de Mali qui est limitée à l’Est par la sous-préfecture de Doguel Sigon, à  l’Ouest par la sous-préfecture de Dougoun Tounny, au Sud par la préfecture de Labé et au Nord par la sous-préfecture de Fougou.

A quelques 400 km de la capitale guinéenne et comptant plus de 35 000 habitants, la sous-préfecture de Yimbering est composée de 11 Districts. Les populations qui y vivent s’adonnent principalement à l’agriculture traditionnelle, à l’élevage, à l’artisanat et dans une moindre mesure au petit commerce.

De Labé, Yayé Aïssa DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin