RPG, samedi 19 décembre 2015L’assemblée générale hebdomadaire de ce de ce samedi s’est terminé dans un tohu-bohu inimaginable pour un parti aussi grand que le RPG. Pour cause ? La répartition des 450 millions, 500 sacs de riz et 56 bœufs entres les cinq communes de Conakry et le siège national ou du moins entre les personnalités qui « présideront les fêtes »…

« Nous allons repartir les membres dans lieux indiqués. Ensuite, nous allons repartir les artistes qui ont chanté pour le professeur Alpha Condé depuis 2005 entre les différents lieux de festivités pour que chacun se sente concerné », a prévenu Bani Sangaré, le secrétaire national des jeunes.

Par ailleurs, les délégations venus de l’intérieur comme de l’extérieur doivent également être reparties entre les communes, les partis alliés, les mouvements de soutien, les associations, les sections, les sous-sections du RPG, etc. ont tous été demandé de s’associer à la fête que le parti présidentiel organise demain, dimanche.

Ainsi, les membres du bureau politique doivent présider, coordonner les fêtes dans les communes. En termes clairs, ceux qui reçoivent l’argent, le riz et les bœufs pour décider de la bouffe !

Bref, ces personnalités sont reparties comme suit :

Commune de Kaloum : François Bangoura, monsieur Alassane Diakité, madame Aminata Sita Sylla ;

Commune de Dixin : Hadja Fatou Bangoura, Dr. Mamadou Bayo, M’Bani Camara, Hadja Bangoura, Ibrahima Keira, Hadja Tenin Saran Camara ;

Commune de Matam : Mamadou Lamine Kamissoko, madame Hadja Rougui Barry, Dr. Naman Keita, Joseph Aliko Soumah ;

Commune de Matoto : Tidjane Traoré, Malick Sankhon, Elhadj Mamadou Djan Kouyaté, Mohamed Diti Oularé, Elhadj Domani Condé, Elhadj Alassane Camara, Hadja Fatoumata Beau Camara et madame Hadja Dialikatou Diallo ;

Commune de Ratoma : Sanoussy Bantama Sow, Ibrahima Kourouma, Aïssatou Bobo Baldé, Elhadj Mamadou Fofana, Dr. Hady Barry, Laye Junior Condé, Elhadj Mamadou Diaby ;

Siège national : Lansana Komara et Bani Sangaré

C’est ce dernier point (portant les personnalités qui « gèrent » le siège national du RPG) qui a créé le tollé dans l’assemblée : « ça, c’est trop flagrant », a scandé un militant en colère. Il s’en suivra un bruit et des murmures qui pousseront les responsables à lever précipitamment la séance.

« Comment comprenez-vous que seulement deux personnes (Lansana Komara et Bany Sangaré) gardent cent millions, 40 sacs de riz et 5 bœufs au siège ici, alors que le siège relève lui-même de la commune de Matoto ? Qui sont ceux qui viendront fêter ici, alors que tout le monde est reparti entre les cinq communes ? Combien ont-ils déjà détourné depuis l’ouverture de la campagne électorale ? « , demandait sans cesse un militant frustré.

Bref, on a au moins une idée aujourd’hui sur les motivations réelles qui poussent monsieur Bani Sangaré à refuser l’accès des journalistes aux assemblées générales ordinaires du RPG, alors que les autres partis politiques étalent le tapi rouge aux représentants des médias à l’occasion de leurs assemblées générales…

De retour du siège du RPG, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin