Islam : voici le versé du Coran qui oblige les musulmans à voiler leurs femmes, filles et toutes les musulmanes !

Imam Alhassane Sow, Koloma MarchéLe port du voile ou son interdiction fait débat ces derniers temps en Guinée et à l’étranger. Pour mieux comprendre les origines et raisons qui poussent à porter et faire porter le voile intégral aux femmes, Guineematin.com est allé à la rencontre de l’imam Alhassane Sow, vendeur de livres coraniques au marché Koloma et imam dans la commune de Ratoma.

Voici un extrait de ce qu’il a dit au reporter de Guineematin.com :

« Le port du voile est comme les ablutions pour les musulmans. C’est bien écrit d’abord dans le Saint Coran ; et, ensuite, dans les hadiths du prophète Mohamed (PSL). D’ailleurs, les versets qui recommandent le voile dans le coran et les hadiths sont plus nombreux que ceux qui parlent des ablutions », a-t-il introduit.

Et, l’imam a accepté d’ouvrir son livre pour mieux édifier notre reporter : « Il y a quatre versets coraniques qui recommandent le voile à la femme. Deux versets se trouvent dans la Sourate An Nour et deux autres versets dans la Sourate AL-AHZAB. Dans la Sourate An Nour, c’est le verset 31. Dans ce verset, il est expliqué c’est devant qui la femme doit dévoiler la face, et ceux-ci sont aussi cités dans le Saint Coran. Le second verset, toujours dans la Sourate An Nour, c’est le verset 60 qui explique comment la femme doit s’habiller jusqu’à sa vieillesse. Le troisième verset est de la Sourate AL-AHZAB, c’est le verset 53 qui parle du voile. Enfin, le 4ème et dernier verset qui parle de voile dans cette même Sourate (Al-Ahzab) est celui qui résume tout et qui est le plus explicite. Dans ce verset, il est clairement demandé au prophète Mohamed (PSL) de dire à ses femmes, à ses filles et à toutes les femmes croyantes de mettre le voile sur leurs visages (verset 58) », a-t-il expliqué.

S’agissant des actes terroristes commis souvent par des personnes voilées, l’imam Alhassane Sow les condamne sévèrement et estime que ce sont des simples bandits qui utilisent le bon pour faire du mal. Il n’est d’ailleurs pas loin d penser que ce sont des gens qui haïssent l’islam qui s’expriment ça au nom de cette religion pour mieux la combattre. « Les musulmans sont les principales victimes des actes terroristes. Parce que très souvent, les bandits viennent dans les mosquées pour commetre leurs actes répréhensibles. Aujourd’hui, des bandits sont entrain de commettre des actes au nom de l’islam juste pour ternir l’image notre religion», regrette-t-il.

Interrogé sur une éventuelle interdiction du voile en Guinée, l’imam ne le souhaite pas : « S’ils interdisent le voile, ils auront interdit la voie que les autres ont choisi pour entrer au paradis et éviter l’enfer ! Notre pays est laïc. Donc, ce n’est pas souhaitable de s’attaquer aux croyances des gens. Interdire la voie que certains estiment va leur mener au paradis et éviter l’enfer, ce n’est pas du tout souhaitable…», rappelle-il.

A notre exemple de personnes voilées qui ont commis des attentats terroristes ailleurs comme au Tchad, l’imam a opposé les exemples des derniers attentats à Paris et à Bamako. « Une personne qui s’était rasée en Rock était parmi les terroristes qui ont commis les récents attentats de Paris. Est-ce que vous avez entendu une fois une interdiction de se raser en Rock ? Ceux qui ont attaqué l’hôtel de Bamako, ils ont dit que les terroristes sont arrivés dans un véhicule diplomatique. Est-ce que vous avez entendu quelqu’un parler d’interdiction de circuler dans les véhicules diplomatiques ? Il ne faut pas que les gens donnent l’impression de haïr l’islam, sinon, ça peut être mal compris des pratiquants de cette religion… ».

Bref, l’imam Alhassane Sow a rappelé que chacun de nous n’a qu’une infime partie du temps à rester sur cette terre, il a alors conseillé que chacun s’efforce à aller dans le sens de la consolidation des religions et croyances, sinon au moins laisser chacun croire et pratiquer comme notre loi commune, la Constitution, l’indique.

Mais, s’il avait été décrété l’interdiction du voile en Guinée ? « L’histoire nous a enseigné que quelqu’un peut interdire quelque chose aujourd’hui ; mais, après lui, quelqu’un d’autre arrive et lève l’interdiction ou bien ce pourquoi cette interdiction avait été faite passe et les gens reprennent leur pratique habituelle. Mais, il est bon que chacun s’inscrive dans la logique d’aider la religion au lieu de vouloir l’affaiblir…», a répondu imam Sow.

Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS