Thierno Abdoul Hamid Baldé, imam de Companyah

Thierno Abdoul Hamid Baldé, imam de Companyah

La communauté musulmane de Guinée célèbre dans la nuit de ce mardi, 22 au mercredi, 23 décembre 2015, l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed (PSL), encore appelé Maouloud, a appris Guineematin.com d’une source officielle.

Un communiqué du  secrétariat général des affaires religieuses, diffusé, lundi soir, sur les antennes des médias d’Etat, a annoncé la célébration de la fête anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (PSL) dans la nuit de ce mardi à demain, mercredi, 23 décembre 2015 sur toute l’étendue du territoire national.

Selon Thierno Abdoul Hamid Baldé, imam de Companyah, dans la commune urbaine de Labé, le Maouloud est la plus importante fête des musulmans : « c’est la fête qui a la plus grande importance pour tout musulman. Etant donné que c’est l’anniversaire de notre Prophète, notre avocat, notre guide spirituel. Elle n’est comparable à aucune autre fête. C’est la plus grande célébration qu’un musulman peut faire » explique-t-il.

Malgré cette ferme conviction du chef religieux de Companyah, le Maouloud est une fête qui reste plutôt controversée quant à sa célébration. Pour certains, c’est une journée où il convient de se recueillir, de transmettre aux plus jeunes l’histoire du prophète. Pour cela sont organisées des lectures du Coran, des prières ou encore des chants religieux.

Par contre, d’autres voient en cette fête un apport externe à l’Islam, fait à l’imitation de célébrations non musulmanes.

Pour l’imam de Companyah, ceux qui pensent que cette fête ne devait pas être organisée par les musulmans sont des gens qui sont mal informés : « le Prophète jeûnait chaque lundi pour célébrer cet anniversaire. Il a répondu à des curieux que ce n’est pas annuellement qu’il célèbre sa naissance, mais c’est chaque lundi pour remercier Dieu. Tout musulman doit le faire pour, non seulement imiter le Prophète, accompagner tous les musulmans et remercier Dieu du fait qu’on soit de la communauté du Mouhammed (PSL) » conseille-t-il.

Thierno Abdoul Hamid Baldé invite tous les musulmans de ne pas se limiter à cette nuit seulement. Mais de passer le maximum possible de son temps à adorer Dieu et le remercier. « Surtout, aujourd’hui, de retrousser les manches et rejeter tout sommeil qui viendra taper à la porte afin qu’on puisse célébrer en toute entièreté cette fête, parce que Dieu nous a donné la chance de vivre l’occasion. Ce n’est pas chaque jour qu’on célèbre cet anniversaire » a-t-il conclu notre entretien.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. :(00224) 622 269 551 & 657 269 551    

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin