le gouverneur de Labé et le grand imamA l’occasion de la célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mouhammad (PSL), le gouverneur de la région administrative de Labé, Sadou Keïta, a demandé, aux notables, massivement mobilisés à la mosquée centrale, de s’impliquer davantage dans lutte contre la délinquance juvénile, a constaté sur place l’envoyée spécial de Guineematin.com dans cette maison de Dieu, dans la nuit d’hier à aujourd’hui, mercredi 23 décembre 2015.

A la mosquée centrale de Labé, la célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mouhammad (PSL) a commencé aux alentours de 22 heures par une lecture du Saint Coran, sous les auspices du Khalif Général de la communauté Tidjâniyah, Elhadj Thierno Mouhammadoul Badrou BAH, Grand Imam.

Cette cérémonie religieuse a été rehaussée de la présence d’une forte délégation des autorités locales, conduite par le gouverneur de région, Sadou Keïta, entouré du secrétaire générale chargé des collectivités décentralisées, Lanciné Sangaré et du président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Labé, Elhadj Mamadou Cellou Daka DIALLO.

Maouloud, mosquée centrale de LabéAprès la séance de lecture collective du Saint Coran qui a durée près de 40 minutes, il est revenu à l’imam de Labé, Elhadj Thierno Mouhammadoul Badrou Bah de prendre la parole pour retracer la vie et l’œuvre du Prophète Mouhammad (PSL). Une vie marquée par une enfance très difficile.

Au cours de son intervention, le guide spirituel de Labé a invité ses coreligionnaires à suivre l’exemple du Messager de Dieu pour être sur le droit chemin. Avant d’insister sur le fait que l’Islam est une religion de tolérance et non de violence.

Prenant la parole à son tour, le gouverneur de la région administrative de Labé, Sadou Keïta a invité les imams, chefs religieux et notables massivement mobilisés à la mosquée centrale à l’occasion de cette nuit du Maouloud de s’impliquer davantage dans la lutte à outrance contre la délinquance juvénile devenue un fléau dans la région.

Dans sa communication, l’autorité régionale a déploré la multiplication des cas de viols, de crimes et de suicides dans région, terre de l’Islam.

La nuit s’est poursuivie par des prières individuelles et des déclamations de cantiques religieuses.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551   

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin