Parlement, assemblée nationaleCe jeudi 24 décembre 2015, l’Assemblée nationale a tenu une plénière pour examiner et adopter le projet de chronogramme soumis aux députés par la conférence des présidents. Cette plénière n’a enregistré que la présence de seulement 84 députés sur les 113 et sans aucun membre du gouvernement.

Mais, la question qui était aujourd’hui sur toutes les lèvres était celle de savoir si des ministres démissionnaires peuvent aller défendre le budget des ministres qui ne sont encore pas nommés.

C’est pourquoi, dès l’entame, le secrétaire général de l’Assemblée nationale, Mohamed Bérété, sur autorisation du président de l’Assemblée nationale, a commenté cette question, se référant à l’article 76 de la constitution guinéenne.

Pour monsieur Bérété, le gouvernement démissionnaire peut bel et bien défendre le budget du gouvernement qui sera nommé, tout en rappelant que cela restera ainsi tant qu’il n’y aura pas un autre décret présidentiel qui nomme un autre gouvernement en remplacement du démissionnaire.

C’est après la levée de cette équivoque qui tourmentait bien de députés que le projet de chronogramme a été adopté par les députés à l’unanimité pour indiquer que les travaux de l’Assemblée nationale commenceront après-demain, samedi  26 décembre 2015 pour se terminer le vendredi 29 janvier 2016.

La plénière du 26 décembre sera consacrée à la présentation du budget par le ministre d’Etat en charge de l’Economie et des finance et la présentation de la politique monétaire par le gouverneur de la banque centrale de la République de Guinée (BCRG).

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tél. : (+224) 628 71 71 56

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin