maladeC’est à 23 heures et quelques minutes qu’un patient a contacté Guineematin.com pour venir d’urgence voir un homme de plus de 40 ans qui se tord de douleurs au centre médical communal de Ratoma, précisément au premier étage, dans la salle « Hospitalisation Chirurgicale », lit n°2.

Monsieur Noël Lamah, qui explique dans la vidéo ci-dessous, est lui-même patient et il partage la salle avec l’inconnu souffrant. Monsieur Lamah a été admis ce matin pour une opération chirurgicale. Et, c’est après son opération qu’il s’est intéressé à l’inconnu qui, lui, aurait été déposé au centre médical communal de Ratoma par une brigade de la gendarmerie aux environs de 1 H du matin, dans la nuit du mercredi au jeudi 24 décembre 2015.

Dans ce centre de santé communal où aucun parent, ni aucune autorité, n’est venu pour identifier au moins une identification, cet homme qui souffre est considéré comme accidenté. Et, des médecins ont confié à des patients que Ratoma ne pourra peut-être pas le sauver. C’est pourquoi, Noël Lamah s’est tourné vers les médias et nous a prié de publier la photo de ce malade dans l’espoir qu’un de ses parents pourra l’identifier ou/et, les autorités et les bonnes volontés pourraient se pencher sur l’urgente nécessité d’évacuer ce monsieur dans l’un des grands centres…

Malheureusement, au moment où le reporter de Guineematin.com s’est rendu sur les lieux (minuit et quelques minutes), aucun responsable du centre médical communal de Ratoma n’était sur place, ni aucun « grand médecin » d’ailleurs.

Prière d’aider ce monsieur qui est encore envie, mais qui se tordait des douleurs au moment où nous quittions les lieux.

Ci-dessous, les explications en vidéos de monsieur Noël Lamah :

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin