Nouhou Thiam  et cie (1) (1)En prison depuis 2011, les six officiers de l’armée accusés de délits militaires (désertion et non respect de consigne) à l’occasion du putsch manqué du 19 juillet 2011 continuent de subir la prison. En tous les cas, leur procès a été suspendu et ne reprendra que le jeudi 7 janvier 2016, a appris Guineematin.com à travers son reporter qui suit les audiences.

Pourtant, quatre des six militaires concernés ont déjà été auditionnés : l’adjudant Mohamed Condé, le lieutenant Kémo Condé, le lieutenant Mohamed Condé et le lieutenant Colonel Mamadou Bondabon Camara, Il ne reste donc plus que deux : le général de division Nouhou Thiam et le colonel Sadou Diallo.

Enfin, tous les six militaires ont été renvoyés en prison. Les plaidoiries des avocats de la défense pour une liberté provisoires du lieutenant colonel Bondabon Camara (pour cause de maladie) n’ayant pas été acceptées

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow suit les audiences du tribunal militaire pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin