Aboubacar Diallo, assassiné en AngolaComme les années précédentes, la fin d’année 2015 se révèle cruelle pour nos compatriotes vivant en Angola. Dans la nuit d’hier, mardi 29 Décembre 2015, un de nos compatriotes vivant dans la municipalité de Benfica s’est ajouté à la très longue liste des victimes de l’insécurité et de la barbarie dans la capitale angolaise, a appris Guineematin.com des sources proches de la victime.

La victime, monsieur Aboubakar Diallo, âgé de 35 ans, fils de Mody Mamadou Saliou Diallo et de Nênan Oumou Hawa est natif de Koubi Ley-Saaré, dans la préfecture de Dinguiraye.

Selon nos informations, ce compatriote a été ligoté et torturé dans sa chambre avant d’être trimbalé dans la rue et étranglé jusqu’à ce que mort s’en suive.

À rappeler que dans la semaine précédente deux autres guinéens avaient été assassinés dans leur domicile à Luanda en l’espace de 72 heures.

Cet autre meurtre de Aboubacar Diallo relance le débat sur la passivité des autorités guinéennes qui ne font pas grand-chose pour les ressortissants de ce pays qui font pourtant vivre de nombreuses familles ici en Guinée.

Ousmane Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 920525

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin