Mairie de la commune urbaine de LabéHabituellement, pendant les festivités de fin d’année, les manifestations de réjouissance se soldent le plus souvent par des accidents de la circulation qui sèment la mort, des blessés et des dégâts matériels importants sur les principaux axes routiers, endeuillant ainsi de nombreuses familles. Pour la première fois, à Labé, la fin d’année et ses manifestations n’ont  occasionné aucun accident de la circulation. C’est du moins ce que le commissaire de la police routière de Labé a annoncé à Guineematin.com dans l’après-midi de ce vendredi 1er janvier 2016.

Comment la police a-t-elle pu parvenir à un tel résultat ?

Selon le commandant Tidjane Sanoh, une cinquantaine d’agents de sécurité, dotés de 3 pickups issus du commissariat central, de la sûreté et de l’escadron mobile, ont été déployés sur  les grands carrefours incontournables de la commune urbaine de Labé.  Il s’agit entre autre, des carrefours Honggo M’Bouro, de Sassè, de l’hôpital régional, de la préfecture, de Tinkisso et de la grande mosquée de Labé.

Au nombre de trois agents par carrefour, conformément à la nécessité et au besoin sur le terrain, ces agents ont été déployés sur ces axes routiers 20 H (le jeudi 31 décembre) et y sont restés jusqu’au vendredi à 2 H du matin, a dit le commissaire de la police qui précise que la circulation était morose  ce jeudi 31 décembre 2015.  Un état de fait qui s’explique, selon lui, par l’influence que la présence de ces agents de sécurité  a engendrée sur  les citoyens qui ont  par la suite pensé à une éventuelle patrouille la nuit. Donc, par peur, certains d’entre eux, se sont abstenus de sortir la nuit, s’est réjoui le Commandant Sanoh, se frottant les mains d’avoir réussi à obtenir le résultat escompté.

« L’imam avait organisé la lecture coranique ce jeudi 31 décembre à la mosquée. A cet effet, il avait invité toute la population pour la prière pendant cette nuit du réveillon. C’est pourquoi, on avait une équipe au carrefour de la mosquée. Et, heureusement, tout s’est bien passé. », a ajouté le responsable de la police.

Outre le 31 décembre 2015, le commissaire de la policière routière de Labé, informe que les mêmes dispositions seront reconduites ce vendredi 1er Janvier 2016. Et ce, même si l’effectif sera réduit puisque certains d’entre eux, comme les femmes, ne seront pas de la partie et d’autres seront présents dans les bases comme au commissariat central de Labé. Sait-on jamais…

De Labé, Yayé Aïssata Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620036665

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin