Alpha Boubacar UFDGAu cours de son assemblée générale ordinaire de ce samedi 02 janvier 2016 à son siège national, à la Minière, l’’UFDG, par la voix de monsieur Alpha Boubacar Bah, a carrément demandé de «chasser» le gouverneur de la région administrative de Labé, monsieur Sadou Kéita, a appris Guineematin.com à travers deux de ses reporters qui ont couvert la rencontre.

L’orateur, Alpha Boubacar Bah accuse le gouverneur Sadou Kéita d’avoir présidé une réunion de soutien au président Alpha Condé au cours de la quelle il a exprimé sa volonté de donner au RPG 2/3 des communes lors des prochaines consultations électorales. Toute chose qui viole la constitution de notre pays qui appelle à la neutralité des administrateurs territoriaux dans les affaires politiques, a protesté le jeune opposant. « Il (le gouverneur de Labé, Sadou Kéita : ndlr) a dit qu’il y a 53 communes dans sa région, qu’il veut 2/3 et qu’il a une stratégie. Il veut rester gouverneur et veut montrer à Alpha Condé déjà qu’il a une stratégie pour avoir les 2/3 des 54 communes. Est-ce que Sadou Kéita et son RPG auront une seule commune dans cette région ? Mais, avant, parce qu’ils sont prêts à voler ; Sadou Kéita, en violation de notre constitution qui stipule que les administrateurs territoriaux doivent être neutres, il est responsable du RPG, parrain d’un mouvement de soutien à Alpha Condé et il veut diviser le Fouta », a dit Alpha Boubacar Bah, avant d’annoncer l’intention de son parti de se lever pour « chasser Sadou Kéita de Labé. Il n’est plus digne d’être gouverneur de notre région », a-t-il dit avec insistance.

Par ailleurs, Alpha Boubacar Bah reproche également au gouverneur de Labé, Sadou Kéita, d’avoir emboîté le pas à l’ancien Président de la transition, Sékouba Konaté en vue de la modification de la constitution guinéenne qui limite le mandat du Président de la République. « Sadou Kéita a parlé de la révision de la constitution en parlant du Rwanda. Je rappelle qu’au Rwanda, il y a eu un génocide entre les Tutsis et les Outous. Est-ce que Sadou Kéita parle de génocide en Guinée ? Rappelez-vous que c’était le parrain du Manden Djallon au Fouta. C’était le parrain de la création des Roundés et des Foulassos au Fouta. C’est grâce à la vigilance des ressortissants du Fouta, de Cellou Dalein Diallo, de tous les fils et de toutes les filles du Fouta qu’il n’y a pas eu Manden Djallon dans notre Fouta. Donc, à Sadou Kéita, il n’y aura pas de division au Fouta », a-t-il prévenu.

Revenant sur les motivations de cette communication du gouverneur de Labé, Alpha Boubacar Bah a fait un parallèle entre Sadou Kéita et son chef suprême, le Président Alpha Condé : « Alpha Condé avait dit que le poisson pourrit par la tête. Tous ces gouverneurs et préfets prennent l’exemple sur Alpha Condé », a-t-il soutenu.

Pour clore le dossier du gouverneur Sadou Kéita, le jeune opposant appelle le Président Alpha Condé au respect de la constitution et à l’arrêt de ses tours au siège du RPG Arc-en-ciel ou bien à défaut, de présider les assemblées générales des autres partis politiques, y compris ceux de l’opposition : « S’il (Alpha Condé : ndlr) continue à violer la constitution de notre pays, s’il continue à être le seul Président du seul RPG Arc-en-ciel et de ses militants, nous allons très tôt exiger son départ de notre pays et ne plus le reconnaître comme notre Président. Nous, nous sommes UFDG, nous sommes opposition, si Alpha veut être le Président de tous les Guinéens, il doit arrêter de présider les assemblées générales du RPG Arc-en-ciel ou bien il va aller présider dans tous les autres partis », a-t-il demandé.

Mamadou Alpha Baldé et Abdoulaye Oumou étaient au siège de l’UFDG pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41/620 84 85 01

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin