Ministère de l’hôtellerie et de l’artisanat : Moussa Condé passe le témoin à Ousmane Diallo

Hôtellerie et TourismeDans l’après midi de ce lundi 11 janvier 2016, a eu lieu la cérémonie de passation de service entre le ministre sortant, Moussa Condé (Tata vieux), et le ministre entrant, Elhadj Ousmane Diallo, précédemment ministre de l’Elevage, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters qui a couvert l’évènement.

Dans son discours introductif, le secrétaire général du gouvernement, monsieur Sékou Kissi Camara, a remercié le ministre sortant Moussa Condé et félicité le ministre entrant, Elhadj Ousmane Diallo, au nom du Premier ministre, Mamady Youla et du chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé.

Prenant la parole, le ministre sortant Moussa Condé (Tata vieux) a, tout d’abord, remercié l’ensemble de ses collaborateurs avant de s’atteler, pendant une vingtaine de minutes, à dresser son bilan des 21 mois de service à la tête du département de l’hôtellerie et de l’artisanat.

Selon Moussa Condé, en dépit des contraintes budgétaires et de l’impact de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, son équipe a pu « pérenniser les acquis, impulser une meilleure compréhension des acteurs et des concitoyens ».

Pour lui, les actions mises en œuvre par son équipe ont permis de contribuer à l’amélioration du cadre juridique, institutionnel et réglementaire dans ce secteur, mais aussi à enrichir et diversifier l’offre touristique et artisanale à travers la réalisation et le suivi des infrastructures hôtelières, touristiques et artisanales.

A son tour, et dans un bref discours, le ministre entrant, Thierno Ousmane Diallo, a dit tout d’abord soulever les défis, avant de compter sur les partenaires techniques et financiers, mais également sur l’ensemble des travailleurs pour la relance le secteur. « Vous me passer le témoin à une période très difficile, caractérisée par l’absence d’institutions adaptées au financement du secteur, la mauvaise qualité de prestation au sein de ce département, la faiblesse des capacités d’actions, l’enclavement des lieux touristiques… », a-t-il indiqué.

Pour relever les défis qui l’attendent, le ministre entrant, Thierno Ousmane Diallo, compte mettre en place des « actions urgentes à court et à moyen termes », a-t-il promis.

A rappeler que cette cérémonie de passation de service a eu lieu en présence des ministres Bah Ousmane, Marc Yombouno, ainsi que des nombreux cadres du ministère de l’hôtellerie et du tourisme.

Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS