Vladmir Poutine, président de RussieLa Russie a produit deux vaccins contre le virus Ebola, a annoncé mercredi le président russe Vladimir Poutine. « Nous avons une bonne nouvelle. Nous avons breveté un médicament contre la fièvre Ebola qui (…) s’avère très efficace, plus efficace même que les médicaments utilisés jusque-là dans le monde », a-t-il déclaré, cité par l’agence Ria Novosti, lors d’un conseil des ministres dans sa résidence près de Moscou, a appris Guineematin.com de l’AFP.

L’un des vaccins a été conçu spécifiquement pour les personnes atteintes du virus VIH, « multipliant par 35 l’immunité cellulaire » du patient, a indiqué lors de ce conseil la ministre de la Santé, Veronika Skvortsova.

L’autre, « unique au monde », permet de neutraliser à 100% le virus et « n’a aucun analogue dans le monde », a-t-elle également précisé.

Selon la ministre, la Guinée, où s’était déclenché l’épidémie avant de toucher le Liberia puis le Sierra Leone, a demandé à la Russie de lui fournir les vaccins dans les prochains mois. La Russie est « prête » à répondre à cette demande, a-t-elle ajouté.

En octobre 2014, la Russie avait annoncé avoir créé trois vaccins contre le virus Ebola qu’elle devait encore tester. Partie en décembre 2013 du sud de la Guinée, la fièvre Ebola a atteint dix pays, et officiellement fait 11.315 morts pour 28.637 cas recensés, un bilan toutefois sous-évalué selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

A rappeler qu’un autre cas d’Ebola a été déclaré hier, jeudi 14 janvier 2016 au nord de la Sierra Léone, relançant ainsi les inquiétudes sur l’éloignement réel de ce virus très mortel. Un vaccin contre une telle maladie ne peut-être que salué par les populations victimes.

Source : l’AFP 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin