Kankan, Palais de justiceAprès l’assassinat d’un citoyen hier nuit, la population de Kankan est sortie manifester sa colère, ce dimanche 17 janvier 2016. Déjà, la concession d’un des présumés assassins a été incendiée, a appris Guineematin.com à travers son correspondant local. Mais, l’assaut contre la prison civile a heureusement été évité grâce à une prompte mobilisation des forces de sécurité.

Selon les constats faits sur place par le correspondant local de Guineematin.com, dans la concession attaquée par les citoyens au quartier Dar-Es-Salam, il y a eu une maison, deux cases, une cuisine, les toilettes et deux voitures calcinées. Et, les voisins craignent aussi d’être touchés par les furieux manifestants. Au moment où le correspondant local de Guineematin.com quittait les lieux, le feu consommait encore la concession.

Et, à la maison centrale de Kankan où un des présumés assassins a été déposés,  les populations étaient pourchassées par des tirs nourris de sommation. Le correspondant de Guineematin.com n’a pas pu savoir ce qui s’est passé sur les lieux au moment il s’est rendu au domicile calciné du présumé assassin. Mais, les populations rencontrées ont indiqué que les forces de l’ordre ont empêché tout accès des manifestants à la prison civile.

Mamadou Sounoussy Diallo,  le correspondant de Guineematin.com à Kankan reviendra sur cette actualité

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin